Votre compte

Le Perron


Préfacé par Éric Faye.

Un perron, pour un enfant de trois ans qui se retrouve en nourrice, c’est le lieu de l’attente et de la solitude, et pour l’enfant qui grandit, le lieu des rencontres, de l’apprentissage et de la difficulté d’être, le lieu où l’on rêve de retrouver les marches du foyer familial. Avec cette langue si particulière, affranchie, simple et lucide, très proche de l’oralité, Dominique Fabre nous replonge un peu plus profondément dans l’univers de Ma vie d’Edgar (le roman, très apprécié des lecteurs, paru au Serpent à plumes). Dans cette nouvelle, le petit garçon des années 60 décrit avec tendresse et drôlerie l’arrivée en famille d’accueil, la campagne d’Annecy, le tuteur, la nourrice, les cantonniers et les autres « mômes », ces « perdants magnifiques » qui usent avec lui leurs fonds de culotte sur le perron. Conjuguée au présent éternel de l’enfance, la prose poétique de Dominique Fabre entraîne doucement le lecteur vers ces marches, où, bien naturellement, on se surprend à rêver.

4,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le Perron”

Fiche technique

Résumé

Préfacé par Éric Faye.

Un perron, pour un enfant de trois ans qui se retrouve en nourrice, c’est le lieu de l’attente et de la solitude, et pour l’enfant qui grandit, le lieu des rencontres, de l’apprentissage et de la difficulté d’être, le lieu où l’on rêve de retrouver les marches du foyer familial. Avec cette langue si particulière, affranchie, simple et lucide, très proche de l’oralité, Dominique Fabre nous replonge un peu plus profondément dans l’univers de Ma vie d’Edgar (le roman, très apprécié des lecteurs, paru au Serpent à plumes). Dans cette nouvelle, le petit garçon des années 60 décrit avec tendresse et drôlerie l’arrivée en famille d’accueil, la campagne d’Annecy, le tuteur, la nourrice, les cantonniers et les autres « mômes », ces « perdants magnifiques » qui usent avec lui leurs fonds de culotte sur le perron. Conjuguée au présent éternel de l’enfance, la prose poétique de Dominique Fabre entraîne doucement le lecteur vers ces marches, où, bien naturellement, on se surprend à rêver.

Biographie de Dominique Fabre

Dominique Fabre est né en 1960 et enseigne l’anglais. Il a publié onze romans, donc Moi aussi un jour, j’irai loin chez Maurice Nadeau (en Points en janvier 2011), Ma vie d’Edgar (Le Serpent à plumes, 1998) ou encore J’aimerais revoir Callaghan (Fayard 2010).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire