Votre compte

Le philosophe sort à cinq heures


Les philosophes ne sont pas des êtres désincarnés. Comment ont-ils vécu ? mangé ? aimé ? En répondant à ces questions et à quelques autres (l’argent, la solitude, les lieux propices), ce livre veut redonner toutes leurs couleurs aux grandes figures de la philosophie. Descartes le baroudeur a mené une vie bien peu « cartésienne ». Saint Augustin ? Comme on dit aujourd’hui, un « Maghrébin »... Et Kant, outre la dialectique transcendantale, a inventé le porte-jarretelles pour hommes. Au-delà de l’anecdote — genre noble qu’il cultive sans complexe —, l’auteur porte aussi un regard critique sur les philosophes modernes, trop souvent cantonnés depuis deux siècles dans leurs amphithéâtres, voués à des vies bien monotones, comparées à celles de leurs ancêtres. Car la philosophie n’est pas seulement le commentaire de commentaires, la rumination de textes « sacrés », La philosophie est aussi un mode de vie.
6,49 €
?

Version papier

16,57 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le philosophe sort à cinq heures”

Fiche technique

Résumé

Les philosophes ne sont pas des êtres désincarnés. Comment ont-ils vécu ? mangé ? aimé ? En répondant à ces questions et à quelques autres (l’argent, la solitude, les lieux propices), ce livre veut redonner toutes leurs couleurs aux grandes figures de la philosophie. Descartes le baroudeur a mené une vie bien peu « cartésienne ». Saint Augustin ? Comme on dit aujourd’hui, un « Maghrébin »... Et Kant, outre la dialectique transcendantale, a inventé le porte-jarretelles pour hommes. Au-delà de l’anecdote — genre noble qu’il cultive sans complexe —, l’auteur porte aussi un regard critique sur les philosophes modernes, trop souvent cantonnés depuis deux siècles dans leurs amphithéâtres, voués à des vies bien monotones, comparées à celles de leurs ancêtres. Car la philosophie n’est pas seulement le commentaire de commentaires, la rumination de textes « sacrés », La philosophie est aussi un mode de vie.

Biographie de Frédéric Pagès

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire