Votre compte

Le pluralisme des valeurs


Sur le plan réflexif, le pluralisme des valeurs ne soulève apparemment aucune difficulté aujourd'hui. Traditionnellement il a toujours posé des problèmes de conflits et de hiérarchies. Afin de résoudre le premier problème, les valeurs ont été confinées dans l'espace de la vie privée ou soustraite à l'espace public et au test d'universalisation qui y « justifie » les institutions ; pour résoudre le second problème, on a entrepris la dévalorisation « généreuse » des valeurs ou leur proclamation a priori comme équivalentes. À reléguer les valeurs dans la sphère exclusive du privé, le risque est grand de les enfermer dans leur particularité, de leur permettre d'occuper ou prétendre occuper la place de l'universel sans aucune forme de confrontation et de gommer leur pluralité. À les relativiser purement et simplement, le risque n'est pas moins grand de voir la place de l'universel envahie, non par une quelconque valeur particulière, mais par ce qui se veut la mesure publique de toute qualité et appréciation aujourd'hui : les items de compétences. Face aux menaces qui pèsent sur le pluralisme des valeurs, sinon sur leur existence, les textes ici rassemblés réinterrogent entre autres ce que représentent les valeurs, leur pluralité, leurs liens, leurs conflits et leur prétention à l'universalité.

8,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le pluralisme des valeurs”

Fiche technique

Résumé

Sur le plan réflexif, le pluralisme des valeurs ne soulève apparemment aucune difficulté aujourd'hui. Traditionnellement il a toujours posé des problèmes de conflits et de hiérarchies. Afin de résoudre le premier problème, les valeurs ont été confinées dans l'espace de la vie privée ou soustraite à l'espace public et au test d'universalisation qui y « justifie » les institutions ; pour résoudre le second problème, on a entrepris la dévalorisation « généreuse » des valeurs ou leur proclamation a priori comme équivalentes. À reléguer les valeurs dans la sphère exclusive du privé, le risque est grand de les enfermer dans leur particularité, de leur permettre d'occuper ou prétendre occuper la place de l'universel sans aucune forme de confrontation et de gommer leur pluralité. À les relativiser purement et simplement, le risque n'est pas moins grand de voir la place de l'universel envahie, non par une quelconque valeur particulière, mais par ce qui se veut la mesure publique de toute qualité et appréciation aujourd'hui : les items de compétences. Face aux menaces qui pèsent sur le pluralisme des valeurs, sinon sur leur existence, les textes ici rassemblés réinterrogent entre autres ce que représentent les valeurs, leur pluralité, leurs liens, leurs conflits et leur prétention à l'universalité.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire