Votre compte

Le regard, l'être et l'apparence dans l'optique de l'Antiquité

Michel Foucault (foreword_by)

Jean-Claude Milner (foreword_by)


L’Optique des Anciens pose un problème singulier. C’est que - en particulier chez les deux auteurs qui marquent sa naissance et son apogée, Euclide et Ptolémée - elle se développe comme un ensemble de propositions à base expérimentale et de contenu géométrique ; mais qu’on se tromperait complètement si l’on tentait d’y voir une amorce de notre science, de notre Optique. Et cela pour la plus forte des raisons : le système de concepts sur lequel elle se fonde est totalement différent du nôtre, appartient à un monde de savoir caduc. De quoi s’agit-il ? Du rayon visuel émis par l’œil, non de la lumière ; des règles régissant la vision et la visibilité, non d’une physique ; d’un contact direct de la vue avec les choses mêmes, en sorte que toute image apparue par réflexion ou réfraction est un leurre, faisant prendre du non-être pour de l’être. Repérer cette différence radicale des concepts - ce que Michel Foucault eût désigné comme une différence d’épistèmè - conduit ainsi à entreprendre une archéologie du regard.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,49 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le regard, l'être et l'apparence dans l'optique de l'Antiquité”

Fiche technique

Résumé

L’Optique des Anciens pose un problème singulier. C’est que - en particulier chez les deux auteurs qui marquent sa naissance et son apogée, Euclide et Ptolémée - elle se développe comme un ensemble de propositions à base expérimentale et de contenu géométrique ; mais qu’on se tromperait complètement si l’on tentait d’y voir une amorce de notre science, de notre Optique. Et cela pour la plus forte des raisons : le système de concepts sur lequel elle se fonde est totalement différent du nôtre, appartient à un monde de savoir caduc. De quoi s’agit-il ? Du rayon visuel émis par l’œil, non de la lumière ; des règles régissant la vision et la visibilité, non d’une physique ; d’un contact direct de la vue avec les choses mêmes, en sorte que toute image apparue par réflexion ou réfraction est un leurre, faisant prendre du non-être pour de l’être. Repérer cette différence radicale des concepts - ce que Michel Foucault eût désigné comme une différence d’épistèmè - conduit ainsi à entreprendre une archéologie du regard.

Biographie de Gérard Simon

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire