Votre compte

Le régent


Il a gouverné la France pendant huit ans, mais son ombre, ou son rayonnement, s’étend sur trois siècles. Il a été considéré, tour à tour et simultanément, comme l’incarnation des vices les plus noirs et des vertus les plus sublimes ; comme le comble de la frivolité et celui de la profondeur politique ; comme le symbole de la décomposition de la monarchie et celui de la modernité. Il est passé par les mains de la princesse Palatine, sa mère, de Saint-Simon, son ami, de Montesquieu, de Crébillon, de Prévost, de Dumas, de Michelet, de Féval, de Bertrand Tavernier, d’Eve de Castro et de bien d’autres, plus obscurs et plus cruels. Qui en sortirait indemne ? Ce livre tente de reconstituer la logique des métamorphoses du Régent, de 1715 à nos jours, en observant les infinis arrangements - des plus folles inventions à la terne répétition des stéréotypes - qu’a suscités la rencontre de ce personnage avec des contextes idéologiques et des genres littéraires variés. Denis Reynaud est professeur de littérature à l’université Lumière-Lyon 2. Chantal Thomas est écrivain et directrice de recherche au CNRS. Comme la plupart des auteurs de ce livre, ils sont membres du Centre d’étude du XVIIIe siècle (UMR LIRE, CNRS-Lyon 2).

Ce livre est classé dans les catégories :

10,99 €
?

Version papier

15,61 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le régent”

Fiche technique

Résumé

Il a gouverné la France pendant huit ans, mais son ombre, ou son rayonnement, s’étend sur trois siècles. Il a été considéré, tour à tour et simultanément, comme l’incarnation des vices les plus noirs et des vertus les plus sublimes ; comme le comble de la frivolité et celui de la profondeur politique ; comme le symbole de la décomposition de la monarchie et celui de la modernité. Il est passé par les mains de la princesse Palatine, sa mère, de Saint-Simon, son ami, de Montesquieu, de Crébillon, de Prévost, de Dumas, de Michelet, de Féval, de Bertrand Tavernier, d’Eve de Castro et de bien d’autres, plus obscurs et plus cruels. Qui en sortirait indemne ? Ce livre tente de reconstituer la logique des métamorphoses du Régent, de 1715 à nos jours, en observant les infinis arrangements - des plus folles inventions à la terne répétition des stéréotypes - qu’a suscités la rencontre de ce personnage avec des contextes idéologiques et des genres littéraires variés. Denis Reynaud est professeur de littérature à l’université Lumière-Lyon 2. Chantal Thomas est écrivain et directrice de recherche au CNRS. Comme la plupart des auteurs de ce livre, ils sont membres du Centre d’étude du XVIIIe siècle (UMR LIRE, CNRS-Lyon 2).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire