Votre compte

Le sable de Babel


De la révolution haïtienne à la révolution sud-africaine, d’une révolution contrariée à une révolution réussie, de 1791 à 1994, l’histoire de la textualité en Afrique est celle d’une longue oppression. Une histoire inséparable de la traduction, au centre de la conversation qui s’établit, tant bien que mal, entre l’Europe et l’Afrique. La traduction pose ce que Paul Ricoeur appelle « un problème éthique ». L’Afrique du Sud, pays aux multiples traducteurs, est aussi celui qui a développé le plus les formes de séparation fondée sur des critères ethniques. La question des textes est nouée à la question des terres, la question des langues à celle de l’exclusion des peuples. Quand la traduction présuppose et affirme une commune humanité langagière, l’apartheid la nie. D’où l’urgence de reconsidérer l’immense aire (multi)linguistique africaine, sable de Babel, textualité proliférante, de la rumeur à la chanson et au roman.

Ce livre est classé dans les catégories :

13,99 €
?

Version papier

18,20 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le sable de Babel”

Fiche technique

Résumé

De la révolution haïtienne à la révolution sud-africaine, d’une révolution contrariée à une révolution réussie, de 1791 à 1994, l’histoire de la textualité en Afrique est celle d’une longue oppression. Une histoire inséparable de la traduction, au centre de la conversation qui s’établit, tant bien que mal, entre l’Europe et l’Afrique. La traduction pose ce que Paul Ricoeur appelle « un problème éthique ». L’Afrique du Sud, pays aux multiples traducteurs, est aussi celui qui a développé le plus les formes de séparation fondée sur des critères ethniques. La question des textes est nouée à la question des terres, la question des langues à celle de l’exclusion des peuples. Quand la traduction présuppose et affirme une commune humanité langagière, l’apartheid la nie. D’où l’urgence de reconsidérer l’immense aire (multi)linguistique africaine, sable de Babel, textualité proliférante, de la rumeur à la chanson et au roman.

Biographie d’Alain Ricard

Alain Ricard est directeur de recherche au CNRS où il a fondé le groupe de recherche sur les littératures d'Afrique noire. Après avoir été chercheur au centre Orstom de Lomé en 1985, puis directeur du Crédu (aujourd'hui Institut français de recherche sur l'Afrique) à Nairobi de 1989 à 1991, il est actuellement directeur de recherche au Llacan (Langage, langues et cultures d'Afrique noire, laboratoire du CNRS) et chargé de cours à l'Inalco. Il est également membre de l'école doctorale de l'Inalco-langues O et chargé de cours au département d'anthropologie de l'université Victor-Segalen-Bordeaux 2. Il est l'auteur de près d'une dizaine de livres sur les littératures et le théâtre en Afrique, dans lesquels il explore les diverses dimensions de l'africanité, dans une approche qui essaie de conjuguer les problématiques de la littérature comparée et les méthodes de l'anthropologie culturelle. Il a fondé et dirige la collection Traversées de l'Afrique aux éditions Confluences. Alain Ricard a par ailleurs réalisé plusieurs films sur le théâtre en Afrique.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire