Votre compte

Le siècle du Règlement 17


En 1912, l’Ontario devenait la troisième province de la confédération canadienne à interdire l’enseignement en français dans ses écoles. Dès sa promulgation, «l’infâme Règlement 17», comme on est venu à l’appeler, sera vivement contesté par la collectivité franco-ontarienne, alors réunie autour de l’Association canadienne-française d’éducation d’Ontario. Plusieurs groupes et individus – dont le fondateur du Devoir, Henri Bourassa, l’historien Lionel Groulx et la Société Saint-Jean-Baptiste – viendront lui prêter main-forte. Après 15 ans de lutte, le Règlement sera finalement abrogé. Il existe aujourd’hui plusieurs études sur cette crise, considérée par certains comme le mythe fondateur de l’Ontario français. Peu d’auteurs, cependant, se sont intéressés à son impact sur l’avenir même du Canada français. Au cœur, donc, des nouveaux enjeux que creuse ce collectif se trouve un examen des conséquences de la crise scolaire sur le projet national canadien-français. Rédigé dans un langage clair et accessible, «Le siècle du Règlement 17» s’adresse à toute personne –  amateur ou spécialiste – s’intéressant aux luttes des minorités linguistiques, à la francophonie canadienne et, plus largement, à l’histoire du Canada. Il propose dix-sept articles répartis en cinq thèmes : • L’école franco-ontarienne et l’opinion anglo-canadienne • Les multiples voies de la résistance • Échos politiques et constitutionnels • Les représentations du Règlement 17 dans la sphère littéraire et artistique • La crise scolaire et la reconfiguration du champ intellectuel canadien-français.

Ce livre est classé dans les catégories :

20,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le siècle du Règlement 17”

Fiche technique

Résumé

En 1912, l’Ontario devenait la troisième province de la confédération canadienne à interdire l’enseignement en français dans ses écoles. Dès sa promulgation, «l’infâme Règlement 17», comme on est venu à l’appeler, sera vivement contesté par la collectivité franco-ontarienne, alors réunie autour de l’Association canadienne-française d’éducation d’Ontario. Plusieurs groupes et individus – dont le fondateur du Devoir, Henri Bourassa, l’historien Lionel Groulx et la Société Saint-Jean-Baptiste – viendront lui prêter main-forte. Après 15 ans de lutte, le Règlement sera finalement abrogé. Il existe aujourd’hui plusieurs études sur cette crise, considérée par certains comme le mythe fondateur de l’Ontario français. Peu d’auteurs, cependant, se sont intéressés à son impact sur l’avenir même du Canada français. Au cœur, donc, des nouveaux enjeux que creuse ce collectif se trouve un examen des conséquences de la crise scolaire sur le projet national canadien-français. Rédigé dans un langage clair et accessible, «Le siècle du Règlement 17» s’adresse à toute personne –  amateur ou spécialiste – s’intéressant aux luttes des minorités linguistiques, à la francophonie canadienne et, plus largement, à l’histoire du Canada. Il propose dix-sept articles répartis en cinq thèmes : • L’école franco-ontarienne et l’opinion anglo-canadienne • Les multiples voies de la résistance • Échos politiques et constitutionnels • Les représentations du Règlement 17 dans la sphère littéraire et artistique • La crise scolaire et la reconfiguration du champ intellectuel canadien-français.

Biographie de Michel Bock

Michel Bock est professeur agrégé en histoire à l’Université d’Ottawa et titulaire de la Chaire de recherche sur l’histoire de la francophonie canadienne. Ses recherches portent sur la transformation des référents identitaires et politiques du Canada français et du Québec au XXe siècle. François Charbonneau est professeur agrégé à l’École d’études politiques de l’université d’Ottawa. Il s’intéresse à l’histoire des idées politiques et aux questions identitaires. Il est directeur de recherche au Centre interdisciplinaire de recherche sur la citoyenneté et les minorités de l’université d’Ottawa et directeur de la revue «Argument».

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire