Votre compte

Le sujet freudien

Jacques Derrida (series_edited_by)

Sarah Kofman (series_edited_by)


... “Moi”, “Moi” et encore “Moi” : tout ceci (la psychanalyse, en somme) n’était qu’un grand rêve égoïste — celui de “Sigmund Freud” mais aussi le “nôtre”, celui de la foule des lecteurs parricides. Un sujet y sera né, s identifiant à toutes les places, assassinant tout le monde et jouant tous les rôles. Sans naître, donc. Cette naissance n’aura été que mythique, fantasmatique, fictive, et rien (aucun Père primitif, aucun Narcisse, aucun Maître) n’a sans doute précédé la situation du Dichter — c’est-à-dire, ici, de l’acteur, du mime. Tout aura commencé par le biais — le biais originaire — d’une identification sans modèle, aveugle. Et rien n’aura par conséquent jamais vraiment commencé. Nous aurons toujours été (dans) ce rêve éveillé, somnambulique, hypnotique, avant toute lucidité. Ce rêve (cette foule), c’est nous, c’est vous et c’est moi, ego.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,49 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le sujet freudien”

Fiche technique

Résumé

... “Moi”, “Moi” et encore “Moi” : tout ceci (la psychanalyse, en somme) n’était qu’un grand rêve égoïste — celui de “Sigmund Freud” mais aussi le “nôtre”, celui de la foule des lecteurs parricides. Un sujet y sera né, s identifiant à toutes les places, assassinant tout le monde et jouant tous les rôles. Sans naître, donc. Cette naissance n’aura été que mythique, fantasmatique, fictive, et rien (aucun Père primitif, aucun Narcisse, aucun Maître) n’a sans doute précédé la situation du Dichter — c’est-à-dire, ici, de l’acteur, du mime. Tout aura commencé par le biais — le biais originaire — d’une identification sans modèle, aveugle. Et rien n’aura par conséquent jamais vraiment commencé. Nous aurons toujours été (dans) ce rêve éveillé, somnambulique, hypnotique, avant toute lucidité. Ce rêve (cette foule), c’est nous, c’est vous et c’est moi, ego.

Biographie de Mikkel Borch-Jacobsen

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire