Votre compte

Le temps, la technique, l'autogestion


Du temps de Marx, on comptait 30 % de salariés. Aujourd’hui, 85 % des Français actifs, 100 % de la population d’Union Soviétique, sont salariés. Et voilà que l’informatique menace de bouleverser les équilibres du salariat, suscitant de nouvelles tensions, de nouvelles contestations à l’Ouest comme à l’Est. Du temps de Marx, on parlait de socialisme plutôt que d’autogestion. Aujourd’hui, le socialisme est un mot qui couvre bien des marchandises ; et l’autogestion fait confusément recette, de l’U.D.F. au P.C.F., sans que personne ne sache trop ce qu’il faut en conclure. Multipliant les approches concrètes — le cas Yougoslave, le débat politique en France, la réalité du travail dans les entreprises nationalisées... — Pierre Naville propose ici des réponses à la question « l’Autogestion, comment ? ».

Ce livre est classé dans les catégories :

7,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le temps, la technique, l'autogestion”

Fiche technique

Résumé

Du temps de Marx, on comptait 30 % de salariés. Aujourd’hui, 85 % des Français actifs, 100 % de la population d’Union Soviétique, sont salariés. Et voilà que l’informatique menace de bouleverser les équilibres du salariat, suscitant de nouvelles tensions, de nouvelles contestations à l’Ouest comme à l’Est. Du temps de Marx, on parlait de socialisme plutôt que d’autogestion. Aujourd’hui, le socialisme est un mot qui couvre bien des marchandises ; et l’autogestion fait confusément recette, de l’U.D.F. au P.C.F., sans que personne ne sache trop ce qu’il faut en conclure. Multipliant les approches concrètes — le cas Yougoslave, le débat politique en France, la réalité du travail dans les entreprises nationalisées... — Pierre Naville propose ici des réponses à la question « l’Autogestion, comment ? ».

Biographie de Pierre Naville

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire