Votre compte

Le Vigneron citoyen : Mâconnais et Chalonnais (1848-1914)


Le Vigneron Citoyen fait partie de ces livres rares qui donnent à sentir le climat social d’une région, à une époque de forte mutation. Ici, le cadre est le vignoble du Mâconnais et du Chalonnais, de l’instauration du suffrage universel en 1848 à la Première Guerre mondiale. L’auteur nous plonge au cœur de la vie de relations des villages, où s’invente peu à peu la modernité républicaine : les associations se multiplient, trouvent des formes nouvelles, reflètent les clivages locaux ; dans leur sillage s’affirme une vie municipale de plus en plus politique, bientôt marquée par le clivage gauche/droite, qui gagne le cœur de la société rurale. La matière de ce Vigneron Citoyen est foisonnante ; elle fournit à l’auteur des exemples nombreux, détaillés et parfois savoureux. À terme, elle permet de mieux comprendre la naissance d’une tradition politique régionale, ici ancrée à gauche. Le suffrage universel a donné aux paysans du Mâconnais et du Chalonnais l’occasion de substituer progressivement aux notables traditionnels une nouvelle classe d’intermédiaires politiques : médecins, négociants, commerçants, vignerons, etc., cette bourgeoisie rurale qui a fait les beaux jours de la Troisième République radicale.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,99 €
?

Version papier

85,80 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le Vigneron citoyen : Mâconnais et Chalonnais (1848-1914)”

Fiche technique

Résumé

Le Vigneron Citoyen fait partie de ces livres rares qui donnent à sentir le climat social d’une région, à une époque de forte mutation. Ici, le cadre est le vignoble du Mâconnais et du Chalonnais, de l’instauration du suffrage universel en 1848 à la Première Guerre mondiale. L’auteur nous plonge au cœur de la vie de relations des villages, où s’invente peu à peu la modernité républicaine : les associations se multiplient, trouvent des formes nouvelles, reflètent les clivages locaux ; dans leur sillage s’affirme une vie municipale de plus en plus politique, bientôt marquée par le clivage gauche/droite, qui gagne le cœur de la société rurale. La matière de ce Vigneron Citoyen est foisonnante ; elle fournit à l’auteur des exemples nombreux, détaillés et parfois savoureux. À terme, elle permet de mieux comprendre la naissance d’une tradition politique régionale, ici ancrée à gauche. Le suffrage universel a donné aux paysans du Mâconnais et du Chalonnais l’occasion de substituer progressivement aux notables traditionnels une nouvelle classe d’intermédiaires politiques : médecins, négociants, commerçants, vignerons, etc., cette bourgeoisie rurale qui a fait les beaux jours de la Troisième République radicale.

Biographie de Pierre Goujon

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire