Votre compte

Le Voleur d'orgues


Le corps sans vie de Peter est trouvé dans la grange d'Albert Verbrugghe, incendiée après un orage. Sur lui, un carnet au titre énigmatique : Je vous ai tant aimés. Une aura de mystère entoure cet ancien soldat allemand resté dans les Flandres après la guerre, exclu volontaire du monde des vivants. Nuit après nuit, Albert traduit à Jean, son petit-fils orphelin, le journal intime de cet homme hors du commun : sa jeunesse auprès de sa mère Pamina, militante féministe pour la paix, leur engagement humaniste commun face aux idéaux nazis, les rencontres qui détermineront une vie farouchement opposée à Hitler et cette impérieuse nécessité d'éveiller ses concitoyens pour les sortir de leur indifférence. Il en paiera le prix fort, objet de la machination cruelle d'un régime d'inhumanité pour le contraindre à rentrer dans le rang, lui, un organiste de talent qui communie avec la géniale harmonie d'un Bach ou d'un Haendel. L'amour de la musique qui transparait à chaque page est le fil conducteur de ce récit.

Ce livre est classé dans les catégories :

22,99 €
?

Version papier

29,00 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le Voleur d'orgues”

Fiche technique

Résumé

Le corps sans vie de Peter est trouvé dans la grange d'Albert Verbrugghe, incendiée après un orage. Sur lui, un carnet au titre énigmatique : Je vous ai tant aimés. Une aura de mystère entoure cet ancien soldat allemand resté dans les Flandres après la guerre, exclu volontaire du monde des vivants. Nuit après nuit, Albert traduit à Jean, son petit-fils orphelin, le journal intime de cet homme hors du commun : sa jeunesse auprès de sa mère Pamina, militante féministe pour la paix, leur engagement humaniste commun face aux idéaux nazis, les rencontres qui détermineront une vie farouchement opposée à Hitler et cette impérieuse nécessité d'éveiller ses concitoyens pour les sortir de leur indifférence. Il en paiera le prix fort, objet de la machination cruelle d'un régime d'inhumanité pour le contraindre à rentrer dans le rang, lui, un organiste de talent qui communie avec la géniale harmonie d'un Bach ou d'un Haendel. L'amour de la musique qui transparait à chaque page est le fil conducteur de ce récit.

Biographie de Jean-Max PRUVOST

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire