Votre compte

Leçons psychanalytiques sur «Corps et Symptôme» (1) : Clinique du corps


Qu’est-ce qui se joue pour un sujet quand « ça tourne mal » dans le corps ? Cette question du symptôme somatique, la psychanalyse, loin de la marginaliser par rapport à la dimension du langage, lui donne tout son relief La position freudienne du corps récuse à la fois la réduction du somatique à l’organique (biomédicale) et sa dissolution dans le « psychosomatique » : elle requiert de penser le moment physique du processus conflictuel inconscient. C’est cet apport capital à la question des liens entre corps et symptôme que les présentes leçons s’emploient à reconstituer, en ses aspects cliniques et théoriques. ; Ce premier tome – Clinique du corps – explore, à partir des textes freudiens connectés à l’expérience clinique, les tribulations du corps malade : à partir de l’hystérie, mais surtout du chassé-croisé entre épisodes organiques et travail de la névrose, se révèlent les effets du fantasme travaillant le sujet au corps. La dimension inconsciente de l’« incorporation » permet de faire surgir le masochisme en ses manifestations corporelles et les effets du trauma. La mise au travail de la métapsychologie permet de décrire le trajet du plaisir d’organe au narcissisme et au « moi-corps », ce qui débouche, via la castration, sur la jouissance corporelle, au point de « déliaison » pulsionnelle.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,49 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Leçons psychanalytiques sur «Corps et Symptôme» (1) : Clinique du corps”

Fiche technique

Résumé

Qu’est-ce qui se joue pour un sujet quand « ça tourne mal » dans le corps ? Cette question du symptôme somatique, la psychanalyse, loin de la marginaliser par rapport à la dimension du langage, lui donne tout son relief La position freudienne du corps récuse à la fois la réduction du somatique à l’organique (biomédicale) et sa dissolution dans le « psychosomatique » : elle requiert de penser le moment physique du processus conflictuel inconscient. C’est cet apport capital à la question des liens entre corps et symptôme que les présentes leçons s’emploient à reconstituer, en ses aspects cliniques et théoriques. ; Ce premier tome – Clinique du corps – explore, à partir des textes freudiens connectés à l’expérience clinique, les tribulations du corps malade : à partir de l’hystérie, mais surtout du chassé-croisé entre épisodes organiques et travail de la névrose, se révèlent les effets du fantasme travaillant le sujet au corps. La dimension inconsciente de l’« incorporation » permet de faire surgir le masochisme en ses manifestations corporelles et les effets du trauma. La mise au travail de la métapsychologie permet de décrire le trajet du plaisir d’organe au narcissisme et au « moi-corps », ce qui débouche, via la castration, sur la jouissance corporelle, au point de « déliaison » pulsionnelle.

Biographie de Paul-Laurent Assoun

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire