Votre compte

Leçons psychanalytiques sur «Corps et Symptôme» (2) : Corps et inconscient


Qu’est-ce qui se joue pour un sujet quand « ça tourne mal » dans le corps ? Cette question du symptôme somatique, la psychanalyse, loin de la marginaliser par rapport à la dimension du langage, lui donne tout son relief. La position freudienne du corps récuse à la fois la réduction du somatique à l’organique (biomédicale) et sa dissolution dans le « psychosomatique » : elle requiert de penser le moment physique du processus conflictuel inconscient. C’est cet apport capital à la question des liens entre corps et symptôme que les présentes leçons s’emploient à reconstituer, en ses aspects cliniques et théoriques. Ce second tome - Corps et inconscient - dégage, à partir de la question de la douleur - « physique » et « morale » - le retour dans le corps de cette jouissance « intraitable », qui requestionne le lien entre l’être parlant et le substrat corporel. Du « langage d’organe » psychotique, aux pathologies somatiques chronicisées, le symptôme apparaît comme témoignant, à partir d’un « trauma incorporé », d’un appel à l’autre (« interjection »), à l’insu du sujet même. Cela permet de relire les suggestions de Lacan sur la prise de la lettre dans le corps, mais aussi de requestionner, avec Freud, le retour du « féminin » dans le corps - moment de « désymbolisation » aiguë auquel il convient de faire droit.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,49 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Leçons psychanalytiques sur «Corps et Symptôme» (2) : Corps et inconscient”

Fiche technique

Résumé

Qu’est-ce qui se joue pour un sujet quand « ça tourne mal » dans le corps ? Cette question du symptôme somatique, la psychanalyse, loin de la marginaliser par rapport à la dimension du langage, lui donne tout son relief. La position freudienne du corps récuse à la fois la réduction du somatique à l’organique (biomédicale) et sa dissolution dans le « psychosomatique » : elle requiert de penser le moment physique du processus conflictuel inconscient. C’est cet apport capital à la question des liens entre corps et symptôme que les présentes leçons s’emploient à reconstituer, en ses aspects cliniques et théoriques. Ce second tome - Corps et inconscient - dégage, à partir de la question de la douleur - « physique » et « morale » - le retour dans le corps de cette jouissance « intraitable », qui requestionne le lien entre l’être parlant et le substrat corporel. Du « langage d’organe » psychotique, aux pathologies somatiques chronicisées, le symptôme apparaît comme témoignant, à partir d’un « trauma incorporé », d’un appel à l’autre (« interjection »), à l’insu du sujet même. Cela permet de relire les suggestions de Lacan sur la prise de la lettre dans le corps, mais aussi de requestionner, avec Freud, le retour du « féminin » dans le corps - moment de « désymbolisation » aiguë auquel il convient de faire droit.

Biographie de Paul-Laurent Assoun

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire