Votre compte

Les 100 mots de la guerre


En 1795, Kant ouvrait la voie « vers la paix perpétuelle ». Pourtant, malgré les projets de « concert européen », malgré la SDN et même l’ONU, à plus forte raison malgré l’idée d’une « sortie de l’histoire », la guerre reste une réalité du monde d’aujourd’hui. Et quand elle ne l’est pas au sens strict, elle se manifeste dans le discours : la lutte contre le Covid-19 n’a-t-elle pas récemment été qualifiée de « guerre », mot censément fédérateur d’une union sacrée ? Aussi vieille que l’humanité, la guerre n’en est pas pour autant un phénomène uniforme. Guerre civile, guerre ethnique, guerre juste, guérilla, guerre de sécession ou de révolution... Le vocabulaire de la guerre est multiple et s’étoffe avec les progrès de la technique (frappes « chirurgicales », drones, etc.). Après le succès de L’Art de la guerre par l’exemple, Frédéric Encel dresse ici la liste des mots du plus grand des maux.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?

Version papier

9,00 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les 100 mots de la guerre”

Fiche technique

Résumé

En 1795, Kant ouvrait la voie « vers la paix perpétuelle ». Pourtant, malgré les projets de « concert européen », malgré la SDN et même l’ONU, à plus forte raison malgré l’idée d’une « sortie de l’histoire », la guerre reste une réalité du monde d’aujourd’hui. Et quand elle ne l’est pas au sens strict, elle se manifeste dans le discours : la lutte contre le Covid-19 n’a-t-elle pas récemment été qualifiée de « guerre », mot censément fédérateur d’une union sacrée ? Aussi vieille que l’humanité, la guerre n’en est pas pour autant un phénomène uniforme. Guerre civile, guerre ethnique, guerre juste, guérilla, guerre de sécession ou de révolution... Le vocabulaire de la guerre est multiple et s’étoffe avec les progrès de la technique (frappes « chirurgicales », drones, etc.). Après le succès de L’Art de la guerre par l’exemple, Frédéric Encel dresse ici la liste des mots du plus grand des maux.

Biographie de Frédéric Encel

En 1795, Kant ouvrait la voie « vers la paix perpétuelle ». Pourtant, malgré les projets de « concert européen », malgré la SDN et même l’ONU, à plus forte raison malgré l’idée d’une « sortie de l’histoire », la guerre reste une réalité du monde d’aujourd’hui. Et quand elle ne l’est pas au sens strict, elle se manifeste dans le discours : la lutte contre le Covid-19 n’a-t-elle pas récemment été qualifiée de « guerre », mot censément fédérateur d’une union sacrée ? Aussi vieille que l’humanité, la guerre n’en est pas pour autant un phénomène uniforme. Guerre civile, guerre ethnique, guerre juste, guérilla, guerre de sécession ou de révolution... Le vocabulaire de la guerre est multiple et s’étoffe avec les progrès de la technique (frappes « chirurgicales », drones, etc.). Après le succès de L’Art de la guerre par l’exemple, Frédéric Encel dresse ici la liste des mots du plus grand des maux.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire