Votre compte

Les Almogavres


Qui n’a jamais su qu’une bande de mercenaires fondèrent, au cœur du Moyen-Âge, un improbable « duché catalan d’Athènes » ? Un témoin direct de cette invraisemblable équipée, Ramon Muntaner, en a pourtant consigné la mémoire dans une Chronique qu’il dédia, à la fin de sa vie, au roi d’Aragon.
10,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les Almogavres”

Fiche technique

Résumé

Qui n’a jamais su qu’une bande de mercenaires fondèrent, au cœur du Moyen-Âge, un improbable « duché catalan d’Athènes » ? Un témoin direct de cette invraisemblable équipée, Ramon Muntaner, en a pourtant consigné la mémoire dans une Chronique qu’il dédia, à la fin de sa vie, au roi d’Aragon.

Biographie de Ramon Muntaner

Ramon Muntaner (1265-1336) était un capitaine et un chroniqueur catalan, auteur de l'une des quatre grandes chroniques catalanes. Sa Crònica décrit avec verve, humour et passion, les conquêtes catalanes en Méditerranée : Sicile, Grèce et Turquie (d'aujourd'hui). Il est né à Peralada (Catalogne, à côté de Figueres) où aujourd'hui un beau musée lui est consacré. Sa vie active commence très tôt. La chronique de Muntaner est la plus longue des quatre grandes chroniques en catalan. Elle couvre la période qui va de la conception de Jacques Ier le Conquérant (1207) jusqu'au couronnement d'Alphonse IV le Débonnaire (1328). Elle a été écrite entre 1325 et 1332. Muntaner avait des relations personnelles avec tous les rois de la Maison d'Aragon qui ont été ses contemporains. Pour écrire son œuvre, il a fait appel tout particulièrement aux textes historiographiques traitant des règnes de Jacques Ier et Pierre le Grand. À partir de Alphonse III le Libéral, sa source quasi exclusive a été sa propre expérience. L'œuvre a été écrite pour être lue à voix haute. Chaque fois qu'il s'adresse à ses auditeurs, il a l'habitude de les appeler ses seigneurs. Muntaner réussit à établir une communication directe avec ses spectateurs. Pour cela, il utilise des techniques typiques des jongleurs comme l'interpellation que vous dirai-je ? ainsi le recours à un langage vivant et familier. Il emploie des expressions populaires et des proverbes ainsi que des allusions aux romans de chevalerie. L'objet fondamental de l'œuvre est la glorification des rois de la Couronne d'Aragon. Le sang, un destin commun et la langue ( el bell catalanesc , le beau catalan) sont les éléments qui forment la base de la communauté aragonaise. La conscience du danger de la division et de la valeur de l'union sont mises en valeur dans sa chronique. La chronique de Muntaner est également un précieux témoignage sur les expéditions des almogavres.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire