Votre compte

Les ambivalences du risque


Le concept de risque est un terme ancien, qui viendrait, via l'italien risico ou l'espagnol riesgo, du latin resecum qui signifie ce qui coupe. Comme menace, le risque est étroitement associé au régime de l'assurance depuis le XVIe siècle. Depuis, il n'a cessé de se développer comme mode de gouvernementalité des hommes et des populations. Ces dernières années, société du risque et principe de précaution ont fait leur apparition, pour désigner une nouvelle génération de dangers non prévisibles et non assurables, mais sans doute aussi pour souligner un changement assez significatif de notre rapport à la science, aux normes et à la responsabilité dans le cadre de société dites « réflexives ». Mais depuis Pascal et son célèbre pari, le risque est aussi valeur positive, synonyme de choix en contexte d'incertitude. Dans cette dimension, le risque en tant que prise de risque renvoie à la part de liberté et de responsabilité que tout homme est condamné à assumer. Alea iacta est... Qu'est-ce que le risque ? Que signifie société du risque ? Quels changements dans les modes de gouvernementalité le concept de risque introduit-il dans les politiques publiques (sociales, pénales, familiales, de la santé) ? Quels enjeux philosophiques le risque pose-t-il dans des sociétés victimaires qui font volontiers l'apologie de l'homme précautionneux et l'éloge du risque zéro ? C'est autour de ces questions qu'est construit cet ouvrage, fruit d'un séminaire de deux ans mené par le Réseau Interdisciplinarité et Société (RIS) aux Facultés universitaires Saint-Louis.

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les ambivalences du risque”

Fiche technique

Résumé

Le concept de risque est un terme ancien, qui viendrait, via l'italien risico ou l'espagnol riesgo, du latin resecum qui signifie ce qui coupe. Comme menace, le risque est étroitement associé au régime de l'assurance depuis le XVIe siècle. Depuis, il n'a cessé de se développer comme mode de gouvernementalité des hommes et des populations. Ces dernières années, société du risque et principe de précaution ont fait leur apparition, pour désigner une nouvelle génération de dangers non prévisibles et non assurables, mais sans doute aussi pour souligner un changement assez significatif de notre rapport à la science, aux normes et à la responsabilité dans le cadre de société dites « réflexives ». Mais depuis Pascal et son célèbre pari, le risque est aussi valeur positive, synonyme de choix en contexte d'incertitude. Dans cette dimension, le risque en tant que prise de risque renvoie à la part de liberté et de responsabilité que tout homme est condamné à assumer. Alea iacta est... Qu'est-ce que le risque ? Que signifie société du risque ? Quels changements dans les modes de gouvernementalité le concept de risque introduit-il dans les politiques publiques (sociales, pénales, familiales, de la santé) ? Quels enjeux philosophiques le risque pose-t-il dans des sociétés victimaires qui font volontiers l'apologie de l'homme précautionneux et l'éloge du risque zéro ? C'est autour de ces questions qu'est construit cet ouvrage, fruit d'un séminaire de deux ans mené par le Réseau Interdisciplinarité et Société (RIS) aux Facultés universitaires Saint-Louis.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire