Votre compte

Les amours ansullaires


Les apprentissages sensuels d’une fille au père sur l’ile de Sein...

« Cybèle était aussi déjà partie prenante quand Laila lui planta canines et ongles dans ses fesses frémissantes. Cybèle prit même les devants en écartant les cuisses généreusement, quand Laila tête-bêche lui fouilla la fente noyée de ses doigts fins et lui téta conjointement l’anus en cercles de plus en plus rapprochés. Jean, à côté, sur le ventre, hoqueta en langage phoque épuisé, puis se rendormit encore plus loin. Quand Cybèle rendit grâce une heure plus tard en soupirant longuement comme une enfant repue, Laila les yeux exorbités décida de se finir le vertige en se caressant avec les orteils des petits pieds mignons de Cybèle à peine endormie, qu’elle avait fichés en elle comme de petites ventouses huilées... »

Avec ce titre impossible, le facétieux José Noce nous entraine sur une ile bretonne battue par les vents et les vagues. Son héroïne, à peine sortie de l’adolescence, apprend avec enthousiasme les rudiments de la jouissance en société. Illustrations d’un hédonisme au goût de sel dans le style « nocien » toujours aussi jouissif.

Ce livre est classé dans les catégories :

1,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les amours ansullaires”

Fiche technique

  • Auteur : José Noce
  • Éditeur : SKA
  • Collection : Culissime
  • Date de parution : 01/05/18
  • EAN : 9791023407037
  • Format : Multi-format
  • Protection : NC

Résumé

Les apprentissages sensuels d’une fille au père sur l’ile de Sein...

« Cybèle était aussi déjà partie prenante quand Laila lui planta canines et ongles dans ses fesses frémissantes. Cybèle prit même les devants en écartant les cuisses généreusement, quand Laila tête-bêche lui fouilla la fente noyée de ses doigts fins et lui téta conjointement l’anus en cercles de plus en plus rapprochés. Jean, à côté, sur le ventre, hoqueta en langage phoque épuisé, puis se rendormit encore plus loin. Quand Cybèle rendit grâce une heure plus tard en soupirant longuement comme une enfant repue, Laila les yeux exorbités décida de se finir le vertige en se caressant avec les orteils des petits pieds mignons de Cybèle à peine endormie, qu’elle avait fichés en elle comme de petites ventouses huilées... »

Avec ce titre impossible, le facétieux José Noce nous entraine sur une ile bretonne battue par les vents et les vagues. Son héroïne, à peine sortie de l’adolescence, apprend avec enthousiasme les rudiments de la jouissance en société. Illustrations d’un hédonisme au goût de sel dans le style « nocien » toujours aussi jouissif.

Biographie de José Noce

José Noce est un chtimi élevé à l’ombre du terril Renard de Denain puisant ses racines en Sardaigne. À sa panoplie de créateur plastique d’univers colorés, d’aphoriste compulsif amoureux des mots, il a ajouté récemment auteur de polars. Son écriture cocasse, pétrie d’images et de fulgurances poétiques, l’a fait remarquer dans la galaxie polardière avec Villa confusione, Le monde est un bousillage et le dernier en date : L’archange est nu. Il déploie aussi tout son talent dans l’érotisme littéraire.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire