Votre compte

Les baskets et le costume


J’ai longtemps pensé que j’étais incapable de lire un livre, d’être touché par un tableau ou une pièce de théâtre. Quand on grandit dans un milieu populaire, on est convaincu que la culture et l’éducation ne nous concernent pas vraiment.
Aujourd’hui, je veux m’adresser à l’enfant qui croyait dur comme fer qu’il ne porterait jamais de costume, à celui qui était persuadé qu’il s’exprimait mal, qu’il était ignorant, qu’il ne ferait pas d’études. Je veux lui dire, droit dans les yeux, ce qu’on a oublié de lui dire  : peu importe ce que l’on sait ou pas, la seule chose qui compte, c’est la curiosité. La culture n’est pas une affaire de classe, la culture parle de nous, la culture, c’est nous.
 
 

Ce livre est classé dans les catégories :

12,99 €
?

Version papier

18,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les baskets et le costume”

Fiche technique

Résumé

J’ai longtemps pensé que j’étais incapable de lire un livre, d’être touché par un tableau ou une pièce de théâtre. Quand on grandit dans un milieu populaire, on est convaincu que la culture et l’éducation ne nous concernent pas vraiment.
Aujourd’hui, je veux m’adresser à l’enfant qui croyait dur comme fer qu’il ne porterait jamais de costume, à celui qui était persuadé qu’il s’exprimait mal, qu’il était ignorant, qu’il ne ferait pas d’études. Je veux lui dire, droit dans les yeux, ce qu’on a oublié de lui dire  : peu importe ce que l’on sait ou pas, la seule chose qui compte, c’est la curiosité. La culture n’est pas une affaire de classe, la culture parle de nous, la culture, c’est nous.
 
 

Biographie d’Abdelilah Laloui

Abdelilah Laloui a vingt ans. Il est étudiant à Sciences Po Paris et a cofondé l’association Tous Curieux, qui promeut l’accès à la culture en zones défavorisées. Dans Les Baskets et le Costume, son premier livre, il raconte, de la fin de l’enfance jusqu’à aujourd’hui, sa quête de liberté. Celle de pouvoir embrasser pleinement qui il est et d’aimer ce qu’il aime, de Bach à Cheb Khaled, de Rilke à Kery James.
 

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire