Votre compte

Les cendres du soupçon


Chloé raconte sa « vie d'avant » avec Jean, brocanteur raffiné et sensuel, dont la passion et l'énergie lui offrirent un bonheur tissé de complicités et d'évidence. Mais pas pour longtemps. Malgré elle, Chloé a changé le regard quelle portait sur l'homme aimé, le soupçon a enclenché lœuvre de destruction… De l’hôpital psychiatrique où elle séjourne à présent, Chloé détaille l’univers feutré qui l’entoure, où se meuvent des êtres tragiques et attachants, brandissant les failles gigantesques qui les ont isolés du monde : Roger, le vieillard aux goûts de luxe et à la colonne vertébrale brisée ; la dame à plume blanche et aux bottes de cheval ; M. Nuque, toujours penché comme la tour de Pise… Un univers paradoxal de douleur et de calme, où « on flotte dans une rêverie comme dans un vêtement trop grand. » La force de ce premier roman de Macha Séry tient au tressage subtil de deux récits : l’« avant » offre le spectacle de la décomposition de l’amour pour Jean ; le « pendant » celui des naufragés que côtoie dorénavant Chloé à l’hôpital psychiatrique. Et la fin du livre, qui fera le lien entre ces deux récits, laissera au lecteur un goût de cendres, goût heureusement tempéré par l’humanité et l’humour qui colorent cette descente vers les excès de la déraison.

Ce livre est classé dans les catégories :

12,99 €
?

Version papier

12,38 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les cendres du soupçon”

Fiche technique

Résumé

Chloé raconte sa « vie d'avant » avec Jean, brocanteur raffiné et sensuel, dont la passion et l'énergie lui offrirent un bonheur tissé de complicités et d'évidence. Mais pas pour longtemps. Malgré elle, Chloé a changé le regard quelle portait sur l'homme aimé, le soupçon a enclenché lœuvre de destruction… De l’hôpital psychiatrique où elle séjourne à présent, Chloé détaille l’univers feutré qui l’entoure, où se meuvent des êtres tragiques et attachants, brandissant les failles gigantesques qui les ont isolés du monde : Roger, le vieillard aux goûts de luxe et à la colonne vertébrale brisée ; la dame à plume blanche et aux bottes de cheval ; M. Nuque, toujours penché comme la tour de Pise… Un univers paradoxal de douleur et de calme, où « on flotte dans une rêverie comme dans un vêtement trop grand. » La force de ce premier roman de Macha Séry tient au tressage subtil de deux récits : l’« avant » offre le spectacle de la décomposition de l’amour pour Jean ; le « pendant » celui des naufragés que côtoie dorénavant Chloé à l’hôpital psychiatrique. Et la fin du livre, qui fera le lien entre ces deux récits, laissera au lecteur un goût de cendres, goût heureusement tempéré par l’humanité et l’humour qui colorent cette descente vers les excès de la déraison.

Biographie de Macha Séry

ournaliste au Monde, Macha Séry est l’auteur de deux essais littéraires (Des amis en toute saison : d’Apollinaire à Camus et Albert Camus. Premiers combats) et de deux romans (Les Cendres du soupçon et Blanche Maupas).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire