Votre compte

Les chambres

Jean Cayrol (series_edited_by)


« Les Chambres » : Dans « Le passage », deux jeunes garçons, Klaus et Guillaume, en plein été, découvrent au milieu d’une chambre décorée de chinois bleus une simple armoire de buis jaune. Pour s’amuser, Klaus enferme son ami dans le meuble mais, brusquement, c’est le silence. Inquiet, Klaus ouvre l’armoire : plus de Guillaume — ni dans l’armoire ni dans la chambre. Le second récit, « Marie-Ange et l’homme noir », nous fait pénétrer dans l’alcôve richement ornée d’une semi-mondaine. Ce soir-là, elle est seule et somnole. Mais voilà que du clair de lune jaillissent les reflets tranchants d’une arme… La chambre du « Dernier prince des Nocturnes », le troisième récit, n’a pas de mur ni de plafond ni de lumière. C’est une île déserte et noire où vient échouer un naufragé en mal de civilisations légendaires. Sous l’effet de la solitude et de l’obscurité (peut-être aussi de l’alcool), sa mythomanie prend des proportions démentes.

Ce livre est classé dans les catégories :

5,49 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les chambres”

Fiche technique

Résumé

« Les Chambres » : Dans « Le passage », deux jeunes garçons, Klaus et Guillaume, en plein été, découvrent au milieu d’une chambre décorée de chinois bleus une simple armoire de buis jaune. Pour s’amuser, Klaus enferme son ami dans le meuble mais, brusquement, c’est le silence. Inquiet, Klaus ouvre l’armoire : plus de Guillaume — ni dans l’armoire ni dans la chambre. Le second récit, « Marie-Ange et l’homme noir », nous fait pénétrer dans l’alcôve richement ornée d’une semi-mondaine. Ce soir-là, elle est seule et somnole. Mais voilà que du clair de lune jaillissent les reflets tranchants d’une arme… La chambre du « Dernier prince des Nocturnes », le troisième récit, n’a pas de mur ni de plafond ni de lumière. C’est une île déserte et noire où vient échouer un naufragé en mal de civilisations légendaires. Sous l’effet de la solitude et de l’obscurité (peut-être aussi de l’alcool), sa mythomanie prend des proportions démentes.

Biographie de Bruno Mesuret

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire