Votre compte

Les circulations dans l'Europe moderne


La société d’Ancien Régime n’est pas cette société figée et immobile, bornée à l’horizon du village, que nous aimons à nous représenter. Au contraire, poussés par la nécessité ou par la curiosité, les voyageurs ne cessent d’être plus nombreux de l’âge classique au siècle des Lumières et le voyage de gagner des lettres de noblesse. Le débat sur l’utilité des voyages et l’essor des récits révèlent une vraie nécessité : un appel à penser autrement, par la lecture du grand livre du monde. L’ouverture et le décloisonnement mettent au jour, au-delà de la crainte ancestrale de tout ce qui vient d’ailleurs, une mobilité sans frontière, celle de la solidarité et non de l’errance, celle de l’échange valorisé, des transferts culturels profitables à tous. S’inventent alors des questions, des valeurs et des craintes, des conflits, qui sont encore les nôtres aujourd’hui. Paru en première édition chez Fayard en 2003 sous le titre Humeurs vagabondes.

Ce livre est classé dans les catégories :

10,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les circulations dans l'Europe moderne”

Fiche technique

  • Auteur : Daniel Roche
  • Éditeur : Fayard/Pluriel
  • Collection : Grand Pluriel
  • Date de parution : 12/01/11
  • EAN : 9782818500347
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 1040
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

La société d’Ancien Régime n’est pas cette société figée et immobile, bornée à l’horizon du village, que nous aimons à nous représenter. Au contraire, poussés par la nécessité ou par la curiosité, les voyageurs ne cessent d’être plus nombreux de l’âge classique au siècle des Lumières et le voyage de gagner des lettres de noblesse. Le débat sur l’utilité des voyages et l’essor des récits révèlent une vraie nécessité : un appel à penser autrement, par la lecture du grand livre du monde. L’ouverture et le décloisonnement mettent au jour, au-delà de la crainte ancestrale de tout ce qui vient d’ailleurs, une mobilité sans frontière, celle de la solidarité et non de l’errance, celle de l’échange valorisé, des transferts culturels profitables à tous. S’inventent alors des questions, des valeurs et des craintes, des conflits, qui sont encore les nôtres aujourd’hui. Paru en première édition chez Fayard en 2003 sous le titre Humeurs vagabondes.

Biographie de Daniel Roche

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire