Votre compte

Les Confidences de Chérubin


« J’aurais bien été étonné si, en entrant dans son boudoir voici vingt minutes à peine, quelqu’un m’eût prédit que j’allais, sur-le-champ, offrir à Huberte d’Orsenne le plus friand, le plus amoureux des hommages, et qu’elle l’accepterait dans le ravissement [...] » Lorsque le jeune Pierre de Thiverny séduit – enfin ! – une amie de sa mère qu’il convoitait en secret depuis toujours, celle-ci l’incite à tenir un cahier secret retraçant ses aventures galantes, depuis son initiation jusqu’à leur rencontre. « [...] Une troupe charmante et innombrable, en vérité, surgit devant mes yeux : vierges en fleurs, jeunes filles délurées, piquantes soubrettes, provinciales prudes et savoureuses, bourgeoises libertines, mondaines étincelantes, artistes chercheuses de sensations, secrétaires, danseuses, courtisanes, prêtresses de Sapho et de Vénus, belles étrangères curieuses… je les vois apparaître toutes, oui. toutes celles qui m’ont permis de dresser sur leurs corps adorables l’autel de mes voluptés. » Un roman fétichiste et gentiment sadomasochiste des années trente, tout à la gloire des dessous luxueux et froufroutants des femmes de l’époque.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,49 €
?

Version papier

9,81 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les Confidences de Chérubin”

Fiche technique

Résumé

« J’aurais bien été étonné si, en entrant dans son boudoir voici vingt minutes à peine, quelqu’un m’eût prédit que j’allais, sur-le-champ, offrir à Huberte d’Orsenne le plus friand, le plus amoureux des hommages, et qu’elle l’accepterait dans le ravissement [...] » Lorsque le jeune Pierre de Thiverny séduit – enfin ! – une amie de sa mère qu’il convoitait en secret depuis toujours, celle-ci l’incite à tenir un cahier secret retraçant ses aventures galantes, depuis son initiation jusqu’à leur rencontre. « [...] Une troupe charmante et innombrable, en vérité, surgit devant mes yeux : vierges en fleurs, jeunes filles délurées, piquantes soubrettes, provinciales prudes et savoureuses, bourgeoises libertines, mondaines étincelantes, artistes chercheuses de sensations, secrétaires, danseuses, courtisanes, prêtresses de Sapho et de Vénus, belles étrangères curieuses… je les vois apparaître toutes, oui. toutes celles qui m’ont permis de dresser sur leurs corps adorables l’autel de mes voluptés. » Un roman fétichiste et gentiment sadomasochiste des années trente, tout à la gloire des dessous luxueux et froufroutants des femmes de l’époque.

Biographie de G. Donville

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire