Votre compte

Les derniers vivants


Dix ans après l’accident Virillio, où un virus informatique d’une puissance inouïe a détruit les cœurs de tous les ordinateurs de la planète et ainsi causé la disparition de près du tiers de la population mondiale, Ender et Élise se retrouvent dans une cabane perdue des Cantons de l’Est pour y consigner les confessions et les déclarations des responsables de ce qui est devenu le plus important génocide de l’histoire de l’humanité. À partir de bandes magnétiques conservées par Ender, Élise construit un codex qui deviendra le témoin ultime de cette fin d’un monde. Les derniers vivants : le livre de l’été 2012!
11,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les derniers vivants”

Fiche technique

Résumé

Dix ans après l’accident Virillio, où un virus informatique d’une puissance inouïe a détruit les cœurs de tous les ordinateurs de la planète et ainsi causé la disparition de près du tiers de la population mondiale, Ender et Élise se retrouvent dans une cabane perdue des Cantons de l’Est pour y consigner les confessions et les déclarations des responsables de ce qui est devenu le plus important génocide de l’histoire de l’humanité. À partir de bandes magnétiques conservées par Ender, Élise construit un codex qui deviendra le témoin ultime de cette fin d’un monde. Les derniers vivants : le livre de l’été 2012!

Biographie de Maxime Catelier

Originaire du Bas du Fleuve, Maxime Catellier vit à Montréal. Il a publié plusieurs recueils de poésie, un roman, Le Corps de La Deneuve (Coups de tête), et un pamphlet en vers, La Mort du Canada (Poètes de Brousse). Musicien à ses heures, il prépare un album de chansons qui verra le jour quelque part en 2011. Benoît Bouthillette (BB) est né trop tôt, écrit des phrases trop longues et mourra probablement trop vieux. Bien qu'estampillé de prix divers (dont le Prix Saint-Pacôme 2005 pour La Trace de l'escargot), BB n'est pas à vendre; on peut cependant le louer. BB est affublé d'une sauvagerie foncière qui le condamne à fuir toute forme de mondanités, sauf celles impliquant Stéphane Dompierre, à qui il voue un culte inavoué. Si on peut parfois le croiser aux Piknics Électroniks ou à l'Usine C, BB n'a presque plus de vie, puisqu'il écrit désormais. Laurent Chabin est né en France et, après avoir vécu aux Antilles, en Espagne et en Alberta, il s'est installé à Montréal. Il y exerce le métier de prostitué, mais, au lieu de vendre son cul, il vend son âme – ce qui est d'ailleurs beaucoup moins honnête car c'est un marché de dupes. Après Les territoires du Nord-Ouest, Speranza, Luna Park et Park Extension, Le prisonnier est son cinquième roman paru chez Coups de tête. Alain Ulysse Tremblay est né en 1954, à Saint-Siméon, dans Charlevoix. En plus d’écrire, de peindre et d’avoir été journaliste, il a aussi été graphiste, travailleur de rue, marin, bûcheron et musicien. Il est aujourd’hui chargé de cours au département de communication de l’UQAM. Alain Ulysse Tremblay a signé cinq romans chez Coups de tête, dont Noir Kassad, qui paraît simultanément avec Les fruits sauvages du huitième jour. Michel Vézina est éditeur, écrivain et chroniqueur. Il a fondé les éditions Coups de tête en 2007, puis Tête première en 2012. Il agit à titre de directeur littéraire pour les deux maisons. Il écrit des romans, des nouvelles, des essais et, depuis peu, un certain type de poésie en prose où il laisse plus librement s’exprimer ses pulsions secrètes. Il a publié plus de 800 chroniques dans de nombreuses publications, et a participé à l’écriture de textes pour des spectacles de cirque avec Les 7 doigts de la main. Il aime les bonnes choses de la vie : alcools durs, tabac blond, drogues douces, bouffe gargantuesques, femmes brillantes, films délirants, théâtre visionnaire, cirque déments et voyages infinis. Il aime passer de longues soirées dans les bois à chanter avec les coyotes, et de courtes nuits dans les villes à valser avec des anges.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire