Votre compte

Les Échelles argumentatives


À quelles conditions peut-on, dans un discours réel, utiliser un énoncé comme argument en faveur d’un autre ? La réponse semble aller de soi, au moins si l’on assimile l’argumentation à une espèce de raisonnement – peut-être lâche et flou, mais analogue en son fond à la démonstration étudiée par les logiciens. Dans ce cas, l’enchaînement des énoncés se fonde sur les informations qu’ils véhiculent, sur ce qu’ils disent de la réalité. C’est justement l’inverse que veut montrer la théorie des échelles argumentatives. Selon elle, la structure des énoncés, au sens le plus étroitement grammatical du terme, contient, indépendamment des informations qu’ils donnent, des indications sur le type de conclusions qu’ils peuvent servir. Le sens même de nos paroles doit alors être vu comme étant, de façon intrinsèque, un moyen pour orienter le discours de l’autre, l’intention de dire ne se distinguant pas de l’intention de faire dire. Ce qui fait triompher le structuralisme là où on l’attend le moins, en sémantique : la valeur sémantique d’un énoncé est constituée par allusion à la possibilité d’un autre énoncé – l’énoncé de l’Autre. Cet ouvrage est paru en 1980.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,49 €
?

Version papier

8,80 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les Échelles argumentatives”

Fiche technique

  • Auteur : Oswald Ducrot
  • Éditeur : Minuit
  • Date de parution : 16/08/18
  • EAN : 9782707338655
  • Format : PDF
  • Nombre de pages: 99
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

À quelles conditions peut-on, dans un discours réel, utiliser un énoncé comme argument en faveur d’un autre ? La réponse semble aller de soi, au moins si l’on assimile l’argumentation à une espèce de raisonnement – peut-être lâche et flou, mais analogue en son fond à la démonstration étudiée par les logiciens. Dans ce cas, l’enchaînement des énoncés se fonde sur les informations qu’ils véhiculent, sur ce qu’ils disent de la réalité. C’est justement l’inverse que veut montrer la théorie des échelles argumentatives. Selon elle, la structure des énoncés, au sens le plus étroitement grammatical du terme, contient, indépendamment des informations qu’ils donnent, des indications sur le type de conclusions qu’ils peuvent servir. Le sens même de nos paroles doit alors être vu comme étant, de façon intrinsèque, un moyen pour orienter le discours de l’autre, l’intention de dire ne se distinguant pas de l’intention de faire dire. Ce qui fait triompher le structuralisme là où on l’attend le moins, en sémantique : la valeur sémantique d’un énoncé est constituée par allusion à la possibilité d’un autre énoncé – l’énoncé de l’Autre. Cet ouvrage est paru en 1980.

Biographie d’Oswald Ducrot

Oswald Ducrot, linguiste français né en 1930. Ancien élève de l'ENS, agrégé de philosophie, ancien attaché de recherches au CNRS, il est directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire