Votre compte

Les écrivains et le faits divers


Du fait divers, on dit souvent que c’est une réalité qui dépasse la fiction. Ce qui ne saurait s’inventer. Alors, comme pour se venger, c’est la fiction qui, sans cesse, est allée puiser dans les faits divers sa matière même. Du Comte de Monte-Cristo à L’Adversaire en passant par Le Rouge et le Noir et la poésie surréaliste, la littérature française s’est construite à la fois avec et contre ces récits effroyables ou insolites, révélant un monde dominé par l’étrange, l’excessif, le transgressif. Lecteurs de La Gazette des Tribunaux ou de Détective, les Flaubert, Zola, Breton, Mauriac, Camus et autres Duras se sont emparés de ces affaires petites et grandes qui fascinent l’opinion et tendent un miroir à la société. Obsédés par les silences des criminels et des victimes, ils se sont donné pour mission de faire la lumière sur ce que chroniqueurs, détectives et juges laissaient dans l’ombre, et ont érigé la cour d’assises en laboratoire... Fourmillant d’anecdotes, ce récit, à la frontière entre l’essai et l’enquête personnelle, se passionne et nous passionne pour l’amour parfois contrarié que les écrivains ont conçu pour le fait divers au fil des siècles.

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
?

Version papier

21,00 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les écrivains et le faits divers”

Fiche technique

Résumé

Du fait divers, on dit souvent que c’est une réalité qui dépasse la fiction. Ce qui ne saurait s’inventer. Alors, comme pour se venger, c’est la fiction qui, sans cesse, est allée puiser dans les faits divers sa matière même. Du Comte de Monte-Cristo à L’Adversaire en passant par Le Rouge et le Noir et la poésie surréaliste, la littérature française s’est construite à la fois avec et contre ces récits effroyables ou insolites, révélant un monde dominé par l’étrange, l’excessif, le transgressif. Lecteurs de La Gazette des Tribunaux ou de Détective, les Flaubert, Zola, Breton, Mauriac, Camus et autres Duras se sont emparés de ces affaires petites et grandes qui fascinent l’opinion et tendent un miroir à la société. Obsédés par les silences des criminels et des victimes, ils se sont donné pour mission de faire la lumière sur ce que chroniqueurs, détectives et juges laissaient dans l’ombre, et ont érigé la cour d’assises en laboratoire... Fourmillant d’anecdotes, ce récit, à la frontière entre l’essai et l’enquête personnelle, se passionne et nous passionne pour l’amour parfois contrarié que les écrivains ont conçu pour le fait divers au fil des siècles.

Biographie de Minh Tran Huy

Minh Tran Huy est née en 1979. Elle est l’auteur de deux romans, La Princesse et le Pêcheur et La Double Vie d’Anna Song (Actes Sud, 2007 et 2009).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire