Votre compte

Les Enfants bourreaux au temps des guerres de Religion


Durant les affrontements des guerres de Religion qui déchirèrent la France entre 1562 et 1598, des enfants catholiques âgés de six à douze ans participaient à l'exécution des hérétiques, se faisant ainsi tueurs, massacreurs et tortionnaires. Comment expliquer une telle présence des enfants au coeur de la violence qui emporte le catholicisme militant dans des rêves sanglants? L'innocence et la pureté de ces jeunes bourreaux sont paradoxalement exaltées dans les rituels de mise à mort, sorte de théâtre biblique impitoyable, qui confèrent au combat des hommes pour le salut une signification prophétique.

Denis Crouzet fait la lumière sur ce surgissement de haine sacrée qui, plus qu'un épiphénomène ou une scorie de l'histoire des guerres de Religion, nous permet de pénétrer dans la profondeur des imaginaires qui se cristallisent autour de deux événements majeurs : le massacre de la Saint-Barthélemy et l'assassinat d'Henri III, le dernier souverain de la monarchie des Valois-Angoulême. Dans un contexte angoissant de fin des temps, il montre que le basculement dans l'horreur et l'inhumain devient la seule voie de salut pour les «enfants de Dieu».

Ce livre est classé dans les catégories :

15,99 €
?

Version papier

22,90 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les Enfants bourreaux au temps des guerres de Religion”

Fiche technique

  • Auteur : Denis Crouzet
  • Éditeur : Albin Michel
  • Date de parution : 19/02/20
  • EAN : 9782226450821
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 336
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Durant les affrontements des guerres de Religion qui déchirèrent la France entre 1562 et 1598, des enfants catholiques âgés de six à douze ans participaient à l'exécution des hérétiques, se faisant ainsi tueurs, massacreurs et tortionnaires. Comment expliquer une telle présence des enfants au coeur de la violence qui emporte le catholicisme militant dans des rêves sanglants? L'innocence et la pureté de ces jeunes bourreaux sont paradoxalement exaltées dans les rituels de mise à mort, sorte de théâtre biblique impitoyable, qui confèrent au combat des hommes pour le salut une signification prophétique.

Denis Crouzet fait la lumière sur ce surgissement de haine sacrée qui, plus qu'un épiphénomène ou une scorie de l'histoire des guerres de Religion, nous permet de pénétrer dans la profondeur des imaginaires qui se cristallisent autour de deux événements majeurs : le massacre de la Saint-Barthélemy et l'assassinat d'Henri III, le dernier souverain de la monarchie des Valois-Angoulême. Dans un contexte angoissant de fin des temps, il montre que le basculement dans l'horreur et l'inhumain devient la seule voie de salut pour les «enfants de Dieu».

Biographie de Denis Crouzet

Professeur d'Histoire moderne à Sorbonne-Université, Denis Crouzet est un spécialiste internationalement reconnu du XVIe siècle et l'auteur de nombreux ouvrages, dont, chez Albin Michel, L'Histoire tout feu tout flamme (Entretiens avec Natalie Zemon Davis, 2004), Le « Haut coeur » de Catherine de Médicis (2005), et Nous sommes des sang-mêlés (avec Lucien Febvre, 2012).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire