Votre compte

Les Escales de la haute nuit


Dans toute œuvre d'écrivain - surtout quand elle est aussi abondante et variée que celle de Marcel Brion - il y a une part divine, irremplaçable, celle où il a fait entendre sa musique personnelle qui, avec un peu de chance, sera entendue longtemps après lui. Ce n'est ni l'ambition avouée de l'œuvre, ni son succès du vivant de son auteur, qui peuvent assurer la pérennité de ce chant unique. La voix de Marcel Brion fait songer à celle de Charles Nodier, ou du Mérimée de La Vénus d'Ille. Je crois qu'on relira encore, dans de nombreuses années, des nouvelles comme Les Escales de la Haute Nuit, Le Maréchal de la Peur, La Capitane, et bien d'autres encore. Ces nouvelles resteront, comme certains contes d'Egdar Poe, des nouvelles de Henry James et de Kafka. C'est dans ces contes fantastiques que Marcel Brion a exprimé, avec le plus de bonheur, son génie d'écrivain. Michel Mohrt de l'Académie française

Ce livre est classé dans les catégories :

7,49 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les Escales de la haute nuit”

Fiche technique

Résumé

Dans toute œuvre d'écrivain - surtout quand elle est aussi abondante et variée que celle de Marcel Brion - il y a une part divine, irremplaçable, celle où il a fait entendre sa musique personnelle qui, avec un peu de chance, sera entendue longtemps après lui. Ce n'est ni l'ambition avouée de l'œuvre, ni son succès du vivant de son auteur, qui peuvent assurer la pérennité de ce chant unique. La voix de Marcel Brion fait songer à celle de Charles Nodier, ou du Mérimée de La Vénus d'Ille. Je crois qu'on relira encore, dans de nombreuses années, des nouvelles comme Les Escales de la Haute Nuit, Le Maréchal de la Peur, La Capitane, et bien d'autres encore. Ces nouvelles resteront, comme certains contes d'Egdar Poe, des nouvelles de Henry James et de Kafka. C'est dans ces contes fantastiques que Marcel Brion a exprimé, avec le plus de bonheur, son génie d'écrivain. Michel Mohrt de l'Académie française

Biographie de Marcel Brion

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire