Votre compte

Les Gens de Montréal à l'époque de la Confédération


Le 1er janvier 1870, l'éditeur Georges-Édouard Desbarats lance L'Opinion publique, un hebdomadaire qui constitue le pendant français de son Canadian Illustrated News, déjà sur le marché depuis deux mois. Ce journal connaît une existence éphémère: avant-gardiste sur le plan technique et comme média d'information, il éprouve néanmoins des difficultés financières qui le mènent à sa fermeture dès 1883. L'Opinion publique a toutefois laissé aux Montréalais un riche héritage iconographique. Dans les pages abondamment illustrées de ce magazine, les habitants de Montréal s'adonnent à diverses activités. Ils festoient, jouent, mangent, voyagent et déménagent; ils fréquentent les parcs, les marchés et les grandes rues commerciales; ils assistent aux fêtes, aux compétitions sportives, à la débâcle et aux inondations; ils vont aux noces, au bal, aux concerts, aux expositions, aux funérailles, à la guerre et même en prison! Quoiqu'ils soient peu représentés, on y trouve aussi des travailleurs. Ils sont au marché, au canal de Lachine, occupés à couper de la glace ou à déneiger les rues. Le lecteur reconnaîtra facilement les caricatures dans cet ensemble d'illustrations que nous nous plaisons à croire «réalistes». On y voit surtout du «beau monde», urbain et endimanché. N'était-ce pas le début de la «Belle Époque»? Titulaire d'une maîtrise en histoire de l'Université Laval, Gaston Deschênes a fait carrière à l'Assemblée nationale. Il a publié de nombreux ouvrages, dont L'Année des Anglais, Les Voyageurs d'autrefois sur la Côte-du-Sud, Une capitale éphémère, Le Parlement de Québec, histoire, anecdotes et légendes, L'Hôtel du parlement, mémoire du Québec et L'Affaire Michaud.

Ce livre est classé dans les catégories :

19,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les Gens de Montréal à l'époque de la Confédération”

Fiche technique

Résumé

Le 1er janvier 1870, l'éditeur Georges-Édouard Desbarats lance L'Opinion publique, un hebdomadaire qui constitue le pendant français de son Canadian Illustrated News, déjà sur le marché depuis deux mois. Ce journal connaît une existence éphémère: avant-gardiste sur le plan technique et comme média d'information, il éprouve néanmoins des difficultés financières qui le mènent à sa fermeture dès 1883. L'Opinion publique a toutefois laissé aux Montréalais un riche héritage iconographique. Dans les pages abondamment illustrées de ce magazine, les habitants de Montréal s'adonnent à diverses activités. Ils festoient, jouent, mangent, voyagent et déménagent; ils fréquentent les parcs, les marchés et les grandes rues commerciales; ils assistent aux fêtes, aux compétitions sportives, à la débâcle et aux inondations; ils vont aux noces, au bal, aux concerts, aux expositions, aux funérailles, à la guerre et même en prison! Quoiqu'ils soient peu représentés, on y trouve aussi des travailleurs. Ils sont au marché, au canal de Lachine, occupés à couper de la glace ou à déneiger les rues. Le lecteur reconnaîtra facilement les caricatures dans cet ensemble d'illustrations que nous nous plaisons à croire «réalistes». On y voit surtout du «beau monde», urbain et endimanché. N'était-ce pas le début de la «Belle Époque»? Titulaire d'une maîtrise en histoire de l'Université Laval, Gaston Deschênes a fait carrière à l'Assemblée nationale. Il a publié de nombreux ouvrages, dont L'Année des Anglais, Les Voyageurs d'autrefois sur la Côte-du-Sud, Une capitale éphémère, Le Parlement de Québec, histoire, anecdotes et légendes, L'Hôtel du parlement, mémoire du Québec et L'Affaire Michaud.

Biographie de Gaston Deschênes

Né à Saint-Jean-Port-Joli, Gaston Deschênes a étudié au collège de Saint-Anne-de-la-Pocatière et à l'Université Laval où il a obtenu une maîtrise en histoire. Auteur de plusieurs ouvrages sur sa région natale, la Côte-du-Sud, il est maintenant historien a

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire