Votre compte

Les inégalités de salaire à l'Est et à l'Ouest


Dans le courant des années quatre-vingt, le classement par ordre décroissant des inégalités de salaires pour l’ensemble des salariés est, pour les principaux pays de l’Est et de l’Ouest, le suivant : 1. les États-Unis ; 2. la France ; 3. la Belgique, le Royaume-Uni, la Pologne, l’URSS (tous à peu près au même niveau) ; 7. la Hongrie et la RFA ; 9. la Tchécoslovaquie ; 10. le Danemark. Ainsi, les différences à l’intérieur de chaque système apparaissent-elles au moins aussi importantes qu’entre les deux systèmes. Bien plus, les déterminants des inégalités de salaires sont souvent les mêmes. II s’agit du niveau de formation des salariés, de la discrimination à l’égard des femmes, du pouvoir des entreprises les plus concentrées qui, dans les deux systèmes, versent des salaires relativement élevés. Cependant, certaines différences « systémiques » peuvent être mises en évidence. Elles s’expliquent tout d’abord par le modèle de croissance suivi par les économies de type soviétique qui privilégie les salariés de certaines industries lourdes (mines, sidérurgie). Finalement la justification des similitudes dégagées par l’analyse statistique ne trouve pas tant ses racines dans la convergence des conceptions du salaire selon les théories du marché et de la planification, que dans les modalités de l’organisation du travail et des politiques salariales suivies par les entreprises des deux systèmes.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,49 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les inégalités de salaire à l'Est et à l'Ouest”

Fiche technique

Résumé

Dans le courant des années quatre-vingt, le classement par ordre décroissant des inégalités de salaires pour l’ensemble des salariés est, pour les principaux pays de l’Est et de l’Ouest, le suivant : 1. les États-Unis ; 2. la France ; 3. la Belgique, le Royaume-Uni, la Pologne, l’URSS (tous à peu près au même niveau) ; 7. la Hongrie et la RFA ; 9. la Tchécoslovaquie ; 10. le Danemark. Ainsi, les différences à l’intérieur de chaque système apparaissent-elles au moins aussi importantes qu’entre les deux systèmes. Bien plus, les déterminants des inégalités de salaires sont souvent les mêmes. II s’agit du niveau de formation des salariés, de la discrimination à l’égard des femmes, du pouvoir des entreprises les plus concentrées qui, dans les deux systèmes, versent des salaires relativement élevés. Cependant, certaines différences « systémiques » peuvent être mises en évidence. Elles s’expliquent tout d’abord par le modèle de croissance suivi par les économies de type soviétique qui privilégie les salariés de certaines industries lourdes (mines, sidérurgie). Finalement la justification des similitudes dégagées par l’analyse statistique ne trouve pas tant ses racines dans la convergence des conceptions du salaire selon les théories du marché et de la planification, que dans les modalités de l’organisation du travail et des politiques salariales suivies par les entreprises des deux systèmes.

Biographie de Dominique Redor

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire