Votre compte

Les Lois, Livres VII à XII


Les Lois sont sans doute le dernier des dialogues écrits par Platon. Dans les douze livres de cette somme législative d’une extraordinaire ambition, le philosophe se prononce sur un nombre exorbitant d’aspects de la vie humaine et civique, produit une véritable histoire politique de l’humanité, et rappelle, avec une clarté qui n’a guère d’équivalent dans les autres dialogues, les principes généraux de sa « physique » et de sa cosmologie : le bonheur du citoyen dépend de l’excellence de la cité, laquelle doit prendre modèle sur l’ordre du monde. Les Lois soumettent le devenir de la cité – ses ressources, les conflits qui la menacent et les remèdes qu’on peut y apporter, l’éducation de l’ensemble des citoyens, leurs comportements, jusqu’aux plus intimes, les coutumes et croyances traditionnelles – à des principes communs et intangibles. Ce code de lois écrites passe au crible d’un examen rationnel les conditions d’existence de la cité excellente : de la loi sur la date de la cueillette des fruits jusqu’à celle qui condamne l’athéisme, en passant par les recommandations relatives aux moeurs sexuelles, rien n’échappe à l’autorité du législateur. Le premier ouvrage de philosophie politique et de philosophie du droit est également l’un des chefs-d’œuvre de Platon.

Ce livre est classé dans les catégories :

11,99 €
?

Version papier

12,50 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les Lois, Livres VII à XII”

Fiche technique

Résumé

Les Lois sont sans doute le dernier des dialogues écrits par Platon. Dans les douze livres de cette somme législative d’une extraordinaire ambition, le philosophe se prononce sur un nombre exorbitant d’aspects de la vie humaine et civique, produit une véritable histoire politique de l’humanité, et rappelle, avec une clarté qui n’a guère d’équivalent dans les autres dialogues, les principes généraux de sa « physique » et de sa cosmologie : le bonheur du citoyen dépend de l’excellence de la cité, laquelle doit prendre modèle sur l’ordre du monde. Les Lois soumettent le devenir de la cité – ses ressources, les conflits qui la menacent et les remèdes qu’on peut y apporter, l’éducation de l’ensemble des citoyens, leurs comportements, jusqu’aux plus intimes, les coutumes et croyances traditionnelles – à des principes communs et intangibles. Ce code de lois écrites passe au crible d’un examen rationnel les conditions d’existence de la cité excellente : de la loi sur la date de la cueillette des fruits jusqu’à celle qui condamne l’athéisme, en passant par les recommandations relatives aux moeurs sexuelles, rien n’échappe à l’autorité du législateur. Le premier ouvrage de philosophie politique et de philosophie du droit est également l’un des chefs-d’œuvre de Platon.

Biographie de Platon

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire