Votre compte

Les Loups de Paris


"– Le loch de M. le marquis ?... Nom de nom ! En v’là un tas de feignants !

– Voilà ! voilà !... Pas la peine de crier, tu vas le réveiller, c’t homme !

– Parbleu ! il est tout réveillé, puisqu’il demande à boire...

– Et la nuit, comment ça s’est-il passé ?

– Un vrai sucre... il a l’âme chevillée dans le corps...

– Tant mieux ! c’est un bon zigue !

Ce dialogue, émaillé de mots bizarres, était échangé entre deux personnages dont l’un, à demi caché par une porte entr’ouverte, ne laissait passer que la tête, tandis que l’autre, debout sur la pointe des pieds, présentait une tasse dont il remuait soigneusement le contenu, au moyen d’une cuiller d’argent.

Le premier – celui qui avait réclamé le loch de façon si énergique – avait retiré sa tête, et, refermant doucement la porte, était revenu, étouffant son pas, vers un lit soigneusement enveloppé de rideaux épais.

– Êtes-vous là, mon ami ? demanda une voix faible."

Paris au XIXe siècle : une bande de truands, nommée les "Loups de Paris" et commandée par un bagnard évadé, de la pire espèce, sévit sur la capitale. Elle est combattue par une étrange association : le "Club des Morts"...

Ce livre est classé dans les catégories :

2,49 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les Loups de Paris”

Fiche technique

Résumé

"– Le loch de M. le marquis ?... Nom de nom ! En v’là un tas de feignants !

– Voilà ! voilà !... Pas la peine de crier, tu vas le réveiller, c’t homme !

– Parbleu ! il est tout réveillé, puisqu’il demande à boire...

– Et la nuit, comment ça s’est-il passé ?

– Un vrai sucre... il a l’âme chevillée dans le corps...

– Tant mieux ! c’est un bon zigue !

Ce dialogue, émaillé de mots bizarres, était échangé entre deux personnages dont l’un, à demi caché par une porte entr’ouverte, ne laissait passer que la tête, tandis que l’autre, debout sur la pointe des pieds, présentait une tasse dont il remuait soigneusement le contenu, au moyen d’une cuiller d’argent.

Le premier – celui qui avait réclamé le loch de façon si énergique – avait retiré sa tête, et, refermant doucement la porte, était revenu, étouffant son pas, vers un lit soigneusement enveloppé de rideaux épais.

– Êtes-vous là, mon ami ? demanda une voix faible."

Paris au XIXe siècle : une bande de truands, nommée les "Loups de Paris" et commandée par un bagnard évadé, de la pire espèce, sévit sur la capitale. Elle est combattue par une étrange association : le "Club des Morts"...

Biographie de Jules Lermina

Jules Lermina (1839-1915) entame une carrière de journaliste en 1859. Socialiste engagé, il fait plusieurs séjours en prison et obtient le soutien de Victor Hugo. Son oeuvre est particulièrement abondante et diversifiée : il écrit des romans policiers, des contes, des romans d'aventures, des dictionnaires et des travaux de vulgarisation.Les éditions Mille et une nuits ont publié La Deux fois morte (2003) et L'Abc du libertaire (2004).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire