Votre compte

Les lycéens


On a tout écrit – et son contraire – sur l’école, sur la pédagogie, sur les doutes et les difficultés des enseignants. On s’est penché, gravement et en bloc, sur les soubresauts qui agitent de temps à autre la jeunesse. On s’est étonné de ses clameurs ou de ses silences, de ses rassemblements et de ses dispersions... La démarche de François Dubet et de son équipe est complètement autre, et nouvelle. Progressivement, patiemment, il a cherché à saisir de l’intérieur ce qu’est « l’expérience lycéenne ». Dans huit établissements, du plus noble au plus décrié, il a recueilli la parole des adolescents, l’a confrontée avec celle des adultes qui les encadrent. Et voici le récit, le produit de ce voyage. Le lecteur se découvrira fort dépaysé sur cette planète lycéenne qui est tout sauf homogène – l’école, conclut Dubet, n’est pas ou plus un lieu de socialisation, et les poncifs nostalgiques sont inopérants. De même, le lecteur sera étonné par la violence du mépris dont se jugent victimes les lycéens, un mépris qui n’est pas l’apanage des « classes poubelles ». Il est difficile d’être jeune, difficile de se construire et de se protéger dans un monde où tout engendre l’échec relatif : le moins bon des meilleurs s’estime plus méprisé que le meilleur des moins bons... Un livre rigoureux et sensible. Le bouleversant portrait de groupe d’une jeunesse, la jeunesse de cette fin de siècle.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,49 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les lycéens”

Fiche technique

Résumé

On a tout écrit – et son contraire – sur l’école, sur la pédagogie, sur les doutes et les difficultés des enseignants. On s’est penché, gravement et en bloc, sur les soubresauts qui agitent de temps à autre la jeunesse. On s’est étonné de ses clameurs ou de ses silences, de ses rassemblements et de ses dispersions... La démarche de François Dubet et de son équipe est complètement autre, et nouvelle. Progressivement, patiemment, il a cherché à saisir de l’intérieur ce qu’est « l’expérience lycéenne ». Dans huit établissements, du plus noble au plus décrié, il a recueilli la parole des adolescents, l’a confrontée avec celle des adultes qui les encadrent. Et voici le récit, le produit de ce voyage. Le lecteur se découvrira fort dépaysé sur cette planète lycéenne qui est tout sauf homogène – l’école, conclut Dubet, n’est pas ou plus un lieu de socialisation, et les poncifs nostalgiques sont inopérants. De même, le lecteur sera étonné par la violence du mépris dont se jugent victimes les lycéens, un mépris qui n’est pas l’apanage des « classes poubelles ». Il est difficile d’être jeune, difficile de se construire et de se protéger dans un monde où tout engendre l’échec relatif : le moins bon des meilleurs s’estime plus méprisé que le meilleur des moins bons... Un livre rigoureux et sensible. Le bouleversant portrait de groupe d’une jeunesse, la jeunesse de cette fin de siècle.

Biographie de Patrick Cingolani

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire