Votre compte

Les marchés sont-ils devenus raisonnables ?


De multiples exemples tirés de l'actualité incitent à répondre à cette question par la négative : une procyclicité qui ne se réduit pas, une volatilité croissante, des marchés dérivés de matières premières qui s'emballent, des bulles financières à répétition qui se préparent.
Et pourtant, les quatre G20 qui se sont succédé ont semblé prendre les problèmes à bras-le-corps et, dans certains domaines, ont enregistré des avancées incontestables.
Comment aller plus loin ? Puisse ce livre être un guide pour la présidence française du G20. Il part d'un diagnostic sans concessions des dérives, passées et présentes, de la planète financière. Sur cette base, il esquisse les voies possibles d'une régulation de la finance mondiale qui devrait permettre à celle-ci de jouer le rôle qu'elle n'aurait jamais dû trahir : celui de gérer au mieux l'épargne et de financer la croissance et la création d'emplois, sans se laisser aveugler par les illusions du « short termism ».
Les voies de ce renouveau sont parfois sinueuses, mais parfaitement carrossables, si la volonté politique de mettre la finance au service de la croissance et de l'équité reprenait le dessus...

Ce livre est classé dans les catégories :

11,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les marchés sont-ils devenus raisonnables ?”

Fiche technique

Résumé

De multiples exemples tirés de l'actualité incitent à répondre à cette question par la négative : une procyclicité qui ne se réduit pas, une volatilité croissante, des marchés dérivés de matières premières qui s'emballent, des bulles financières à répétition qui se préparent.
Et pourtant, les quatre G20 qui se sont succédé ont semblé prendre les problèmes à bras-le-corps et, dans certains domaines, ont enregistré des avancées incontestables.
Comment aller plus loin ? Puisse ce livre être un guide pour la présidence française du G20. Il part d'un diagnostic sans concessions des dérives, passées et présentes, de la planète financière. Sur cette base, il esquisse les voies possibles d'une régulation de la finance mondiale qui devrait permettre à celle-ci de jouer le rôle qu'elle n'aurait jamais dû trahir : celui de gérer au mieux l'épargne et de financer la croissance et la création d'emplois, sans se laisser aveugler par les illusions du « short termism ».
Les voies de ce renouveau sont parfois sinueuses, mais parfaitement carrossables, si la volonté politique de mettre la finance au service de la croissance et de l'équité reprenait le dessus...

Biographie d’Olivier Pastré

Professeur d'économie à Paris VIII, membre du Cercle des Economistes, éditorialiste sur France Culture, a notamment publié Sorties de crise avec Patrick Artus, (Perrin, 2009).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire