Votre compte

Les médecins nestoriens au Moyen-Age


Les chrétiens de l'ancien Empire perse, appelés nestoriens durant tout le Moyen-Age, ont pratiqué la médecine hippocrato-galénique dès le VIè siècle. A des fins d'enseignement, un certain nombre d'ouvrages médicaux grecs ont été traduits dans leur langue, le syriaque, qui à leut tour ont été traduits en arabe. Ils permettent ainsi aux Arabes d'acquérir, dès la fin du IXè siècle, des connaissances toutes nouvelles et de se lancer dans l'étude et la pratique de cet art. Jusqu'à la prise de Bagdad (1258) les médecins nestoriens participeront activement au développement de la médecine arabo-musulmane.

Ce livre est classé dans les catégories :

23,99 €
?

Version papier

27,00 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les médecins nestoriens au Moyen-Age”

Fiche technique

Résumé

Les chrétiens de l'ancien Empire perse, appelés nestoriens durant tout le Moyen-Age, ont pratiqué la médecine hippocrato-galénique dès le VIè siècle. A des fins d'enseignement, un certain nombre d'ouvrages médicaux grecs ont été traduits dans leur langue, le syriaque, qui à leut tour ont été traduits en arabe. Ils permettent ainsi aux Arabes d'acquérir, dès la fin du IXè siècle, des connaissances toutes nouvelles et de se lancer dans l'étude et la pratique de cet art. Jusqu'à la prise de Bagdad (1258) les médecins nestoriens participeront activement au développement de la médecine arabo-musulmane.

Biographie de Raymond Le Coz

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire