Votre compte

Les Morsures de l'aube


Il est resté un bon moment devant le miroir sans tain pour assister à l'agonie de la fête. Le moment noir, détestable, l'heure des traînards impénitents, l'heure perdue où les esprits dégèlent et où la première lueur du jour est la pire des sentences. Ne jamais se lever. Ou ne jamais se coucher. Le doute le plus célèbre du monde. Est-il noble de se lever le matin en sachant déjà tous les emmerdements qui vont suivre ? Est-il lâche d'aller se coucher, de dormir jusqu'à en crever, et dire au revoir à tout ce qui nous bouffe l'existence ? C'est là la question. Les morsures de l'aube a été adapté au cinéma par Antoine de Caunes, avec Guillaume Canet, Asia Argento, Gérard Lanvin.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,99 €
?

Version papier

4,48 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les Morsures de l'aube”

Fiche technique

Résumé

Il est resté un bon moment devant le miroir sans tain pour assister à l'agonie de la fête. Le moment noir, détestable, l'heure des traînards impénitents, l'heure perdue où les esprits dégèlent et où la première lueur du jour est la pire des sentences. Ne jamais se lever. Ou ne jamais se coucher. Le doute le plus célèbre du monde. Est-il noble de se lever le matin en sachant déjà tous les emmerdements qui vont suivre ? Est-il lâche d'aller se coucher, de dormir jusqu'à en crever, et dire au revoir à tout ce qui nous bouffe l'existence ? C'est là la question. Les morsures de l'aube a été adapté au cinéma par Antoine de Caunes, avec Guillaume Canet, Asia Argento, Gérard Lanvin.

Biographie de Tonino Benacquista

Issu d'une famille d'émigrés italiens de Broccostella, installée à Vitry-sur-Seine, le jeune Tonino Benacquista lit peu, et passe le plus clair de son temps libre devant des séries TV comme les Incorruptibles (il y fera largement référence dans Malavita). Après avoir interrompu ses études de littérature et de cinéma, il enchaîne plusieurs petits boulots dont il se sert comme source d'inspiration pour ses premiers romans, résolument noirs : accompagnateur de nuit aux Wagon-lits (La Maldonne des sleepings, 1989), accrocheur de toiles dans une galerie d'art contemporain (Trois carrés rouges sur fond noir, 1990) ou parasite mondain (Les Morsures de l'aube, 1992). Mais c'est grâce à La Commédia des ratés publié en 1991, et qui rafle trois prix littéraires la même année, que Benacquista se fait plus largement connaître du grand public. Il délaisse temporairement le genre Noir en 1997 en publiant Saga, un roman mettant en scène 4 scénaristes chargés d'écrire une sitcom bon marché destinée à remplir les quotas de création française d'une chaîne de télé. Grâce à ce livre, Benacquista entre dans le club fermé des auteur à succès. Profitant de sa nouvelle notoriété, Benacquista se diversifie et multiplie les projets : une BD avec Jacques Ferrandez (L'Outremangeur, adaptée au cinéma en 2002), des scénarios pour la TV (un épisode de Puissance 4 sur France 3), une pièce de théâtre (Le Contrat)... Parallèlement, Benacquista fait son entrée dans le monde du cinéma. La consécration arrive en 2001 avec l'adaptation sur grand écran des Morsures de l'aube réalisé par Antoine de Caunes en 2001. La même année, il co-écrit avec Jacques Audiard le scénario de Sur mes lèvres, César du meilleur scénario quelques mois plus tard. En 2001, Benacquista publie Quelqu'un d'autre, l'histoire de deux trentenaires paumés qui, à la suite d'un pari, se donnent 3 ans pour changer de vie et devenir celui qu'ils ont toujours rêvé d'être. Nouveau succès critique et public. Sorti la même année Tout à l'égo, un recueil de nouvelles, connaîtra le même destin. La nouvelle qui ouvre le livre, La Boîte noire, est adaptée au cinéma en 2004 par Richard Berry. Le livre, Malavita sorti en 2004, est l'occasion d'un retour au genre Noir, non sans humour. Le roman raconte les aventures d'une famille de mafieux new-yorkaise contrainte de s'installer en Normandie suite au repentir du père dont la tête est mise à prix. La "Malavita" est un des noms donné à la Mafia en Italie. (Ce livre se verra offrir une suite en 2008, Malavita encore). La même année, il co-signe le scénario de De battre mon coeur s'est arrêté de son ami Jacques Audiard. Inspiré de Mélodie pour un tueur (Fingers) de James Toback (ce n'est pas à proprement parler un "remake"), le film remporte de nombreux César en 2006, dont celui du meilleur film et celui de la meilleure adaptation.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire