Votre compte

Les Mystères du peuple. Tome 5


Histoire d'une famille de prolétaires à travers les âges. (16 volumes.) Tome 5. La crosse abbatiale ou Bonaïk l'orfèvre et Septimine la coliberte. 615 à 793. Les pièces de monnaie karolingiennes ou les filles de Charlemagne (Karl le Grand). 727 à 814. Afin de sauver le monastère de Charolles et sa communauté, Loisik va tenter une négociation désespérée auprès de l'intraitable reine Brunehaut, il sait qu'il risque sa vie, mais le destin jouera en sa faveur.
Amael, qui a quitté le monastère pour vivre une vie de guerrier, est capturé et devient l'esclave d'un noble franc. Il fuit avec les armes de son maître, sous le nom de Berthoald. Il intègre avec quelques hommes l'armée de Charles Martel. Il réussi à gagner sa confiance et lui sauve la vie à la bataille de Poitiers. Pour le récompenser Charles Martel lui donne l'abbaye de Meriadek. Mais l'abbesse Méroflède n'est pas prête à se déposséder facilement de ses biens.
Elle le fera prisonnier, il s'échappera grâce à des esclaves et fuira avec eux et sa mère qu'il vient de retrouver vers la Bretagne encore libre. On le retrouvera de nombreuses années plus tard, après la conquête de la Bretagne, à Aix la chapelle dans le palais de Charlemagne, otage avec son petit fils Vortigern. Ils retourneront en Bretagne avec un traité de paix signé par Charlemagne, mais son successeur Louis le pieux brisera cet accord et partira à la reconquête de la Bretagne.

Ce livre est classé dans les catégories :

0,00 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les Mystères du peuple. Tome 5”

Fiche technique

Résumé

Histoire d'une famille de prolétaires à travers les âges. (16 volumes.) Tome 5. La crosse abbatiale ou Bonaïk l'orfèvre et Septimine la coliberte. 615 à 793. Les pièces de monnaie karolingiennes ou les filles de Charlemagne (Karl le Grand). 727 à 814. Afin de sauver le monastère de Charolles et sa communauté, Loisik va tenter une négociation désespérée auprès de l'intraitable reine Brunehaut, il sait qu'il risque sa vie, mais le destin jouera en sa faveur.
Amael, qui a quitté le monastère pour vivre une vie de guerrier, est capturé et devient l'esclave d'un noble franc. Il fuit avec les armes de son maître, sous le nom de Berthoald. Il intègre avec quelques hommes l'armée de Charles Martel. Il réussi à gagner sa confiance et lui sauve la vie à la bataille de Poitiers. Pour le récompenser Charles Martel lui donne l'abbaye de Meriadek. Mais l'abbesse Méroflède n'est pas prête à se déposséder facilement de ses biens.
Elle le fera prisonnier, il s'échappera grâce à des esclaves et fuira avec eux et sa mère qu'il vient de retrouver vers la Bretagne encore libre. On le retrouvera de nombreuses années plus tard, après la conquête de la Bretagne, à Aix la chapelle dans le palais de Charlemagne, otage avec son petit fils Vortigern. Ils retourneront en Bretagne avec un traité de paix signé par Charlemagne, mais son successeur Louis le pieux brisera cet accord et partira à la reconquête de la Bretagne.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire