Votre compte

Les nouveaux nationalistes


Dans la tourmente qui en décembre 1998 a disloqué le Front national, et vu nombre de ses militants découragés, certains ont trouvé de nouvelles raisons de combattre. Loin de baisser les bras, ils se regroupent aujourd’hui autour d’un nationalisme radical, remettant en cause le « tout électoral » pratiqué par le mouvement de Jean-Marie Le Pen au long des années quatre-vingt-dix. Pour eux, l’expérience frontiste n’était pas une fin en soi, mais seulement un moyen parmi d’autres. Qu’ils aient été sympathisants, cadres locaux, dirigeants nationaux ou même élus du Front national, ils ont en commun d’avoir une expérience militante plurielle. Ne se satisfaisant pas du culte de la personnalité, ils ont enraciné leur engagement au plus profond de la pensée nationaliste. On les connaît sous un certain nombre de dénominations changeantes : nationalistes révolutionnaires, tercéristes, activistes, radicaux, etc. Ce sont les « nouveaux Nationalistes ». Ce livre leur est consacré.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les nouveaux nationalistes”

Fiche technique

Résumé

Dans la tourmente qui en décembre 1998 a disloqué le Front national, et vu nombre de ses militants découragés, certains ont trouvé de nouvelles raisons de combattre. Loin de baisser les bras, ils se regroupent aujourd’hui autour d’un nationalisme radical, remettant en cause le « tout électoral » pratiqué par le mouvement de Jean-Marie Le Pen au long des années quatre-vingt-dix. Pour eux, l’expérience frontiste n’était pas une fin en soi, mais seulement un moyen parmi d’autres. Qu’ils aient été sympathisants, cadres locaux, dirigeants nationaux ou même élus du Front national, ils ont en commun d’avoir une expérience militante plurielle. Ne se satisfaisant pas du culte de la personnalité, ils ont enraciné leur engagement au plus profond de la pensée nationaliste. On les connaît sous un certain nombre de dénominations changeantes : nationalistes révolutionnaires, tercéristes, activistes, radicaux, etc. Ce sont les « nouveaux Nationalistes ». Ce livre leur est consacré.

Biographie de Christian Bouchet

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire