Votre compte

Les passions intellectuelles tome I


L'intellectuel ambitieux, disait Diderot, "c'est un être qui se plaît à méditer ; c'est un sage ou un fou, comme il vous plaira, qui fait un cas infini de la louange de ses semblables et qui tente une grande découverte pour se faire un grand nom, et éclipser par son éclat celui de ses rivaux, l'unique et le dernier terme de son désir".
Au XVIIIe siècle, l'éloge de ses pairs ne suffit plus. La naissance d'un opinion éclairée que l'on veut séduire modifie la donne. Désirs de gloire, quête des honneurs, volonté de pouvoir, telles sont les grandes passions qui agitent nombre d'intellectuels depuis le siècle des Lumières, lequel voit se développer la puissance de la presse et, avec elle, le tourment de la célébrité.
Philosophe, observatrice de l'évolution des mentalités et des moeurs, Elisabeth Badinter ouvre ici le premier volet d'une fresque sur ces passions intellectuelles qui sont toujours les nôtres.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,99 €
?

Version papier

4,94 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les passions intellectuelles tome I”

Fiche technique

  • Auteur : Elisabeth Badinter
  • Éditeur : Fayard
  • Collection : Documents
  • Date de parution : 01/04/14
  • EAN : 9782213639253
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 545
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

L'intellectuel ambitieux, disait Diderot, "c'est un être qui se plaît à méditer ; c'est un sage ou un fou, comme il vous plaira, qui fait un cas infini de la louange de ses semblables et qui tente une grande découverte pour se faire un grand nom, et éclipser par son éclat celui de ses rivaux, l'unique et le dernier terme de son désir".
Au XVIIIe siècle, l'éloge de ses pairs ne suffit plus. La naissance d'un opinion éclairée que l'on veut séduire modifie la donne. Désirs de gloire, quête des honneurs, volonté de pouvoir, telles sont les grandes passions qui agitent nombre d'intellectuels depuis le siècle des Lumières, lequel voit se développer la puissance de la presse et, avec elle, le tourment de la célébrité.
Philosophe, observatrice de l'évolution des mentalités et des moeurs, Elisabeth Badinter ouvre ici le premier volet d'une fresque sur ces passions intellectuelles qui sont toujours les nôtres.

Biographie d’Elisabeth Badinter

Agrégée de philosophie et spécialiste du siècle des Lumières, Elisabeth Badinter enseigne à l'École polytechnique. Elle a publié plusieurs études philosophiques et historiques, notamment Condorcet, un intellectuel en politique, avec Robert Badinter (Fayard, 1989), Les Passions intellectuelles. Tome 1, Désirs de gloire, 1735-1751 (Fayard, 1999), Les Passions intellectuelles. Tome 2, L'Exigence de dignité, 1751-1762 (Fayard, 2002) et Les Passions intellectuelles. Tome 3, Volonté de pouvoir, 1762-1778 (Fayard, 2007). Observatrice de l'évolution des mentalités et des moeurs, Elisabeth Badinter est notamment l'auteur de L'Amour en plus. Histoire de l'amour maternel, XVIIe-XXe siècle (Flammarion, 1998) et de XY : de l'identité masculine (Odile Jacob, 1992), sans oublier Fausse route (Odile Jacob, 1992) et De l'un est l'autre (Odile Jacob, 1986).Photo : © John Foley / Opale

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire