Votre compte

Les paysans dans l'état


La famille gaulliste vit sur une nostalgie : celle des grandes lois agricoles Debré-Pisani de 1960 - 62. Depuis plus de trente ans, elle n'en finit pas de défendre le modèle d'agriculture issu de ces lois historiques et son principal bénéficiaire, le paysan-entrepreneur. En dépit d'une force électorale qui s'amenuise d'année en année, le monde agricole et ses organisations les plus représentatives, FNSEA et CNJA, gardent, aux yeux des héritiers du Général, un étonnant pouvoir de séduction. Cet ouvrage montre comment la "génération Debatisse" a permis à l'UNR de se démarquer de la droite traditionnelle et de contester le pouvoir des notables. Il explique aussi comment la politique agricole des années 1960 - 1970 a pu cautionner la doctrine gaulliste en consacrant la centralité de l'Etat, la participation des intéressés et l'objectif de modernisation. A travers l'histoire de la "cogestion" agricole, l'auteur réévalue donc le poids de la médiation politique dans l'affirmation d'un corporatisme sectoriel bien particulier. Une question se pose néanmoins aujourd'hui : à l'heure de l'épuisement du modèle productiviste et de la toute puissance de Bruxelles, le parti de Jacques Chirac n'est-il pas en train de perdre une part de son héritage ?

Ce livre est classé dans les catégories :

16,99 €
?

Version papier

20,61 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les paysans dans l'état”

Fiche technique

Résumé

La famille gaulliste vit sur une nostalgie : celle des grandes lois agricoles Debré-Pisani de 1960 - 62. Depuis plus de trente ans, elle n'en finit pas de défendre le modèle d'agriculture issu de ces lois historiques et son principal bénéficiaire, le paysan-entrepreneur. En dépit d'une force électorale qui s'amenuise d'année en année, le monde agricole et ses organisations les plus représentatives, FNSEA et CNJA, gardent, aux yeux des héritiers du Général, un étonnant pouvoir de séduction. Cet ouvrage montre comment la "génération Debatisse" a permis à l'UNR de se démarquer de la droite traditionnelle et de contester le pouvoir des notables. Il explique aussi comment la politique agricole des années 1960 - 1970 a pu cautionner la doctrine gaulliste en consacrant la centralité de l'Etat, la participation des intéressés et l'objectif de modernisation. A travers l'histoire de la "cogestion" agricole, l'auteur réévalue donc le poids de la médiation politique dans l'affirmation d'un corporatisme sectoriel bien particulier. Une question se pose néanmoins aujourd'hui : à l'heure de l'épuisement du modèle productiviste et de la toute puissance de Bruxelles, le parti de Jacques Chirac n'est-il pas en train de perdre une part de son héritage ?

Biographie de Bernard Bruneteau

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire