Votre compte

Les petites Antilles de Prague


« L’horloge de l’hôtel de ville juif, avec les aiguilles qui vont à l’envers... Tout à l’heure, le jour se lèverait, Ivan irait au zoo, ouvrirait les cages, tous les animaux de Trója s’échapperaient et entreraient dans la ville. Ensuite, il irait voir Zdeněk dans son pavillon psychiatrique qui lui parlerait des Petites Antilles de Prague, de ces îles tracées en marge de la grande carte au 1/50 000, de cette revanche prise sur la géographie et l’histoire, sur l’absence de mer en Bohême et sur le trop grand nombre de petits Staline. Il lui parlerait, lui le responsable de la commission des Territoires extérieurs, des plantations de bananes en Nouvelle-Moravie, des iguanes des Caraïbes tchèques, de cet archipel aux îles magnifiques et désirées... de cette population niée, rayée des cartes officielles de l’Institut géographique national tchécoslovaque... » Sur fond d’alambics et de météores, dans un décor baroque cher à l’empereur fou Rodolphe II, ce roman parcourt la carte déchirée de l’Europe centrale. De l’après-guerre jusqu’au printemps de Prague et à son fatal lendemain, un jeune géographe tchèque et un paléontologue aux mœurs trop libérales vivent l’absurde au quotidien. Le premier finira par faire revenir la mer à Prague, le second désertera ses trilobites et ses dinosaures pour devenir cornac dans un zoo. Leurs récits, leurs amours finissent par se rejoindre dans ce roman d’Olivier Poivre d’Arvor, véritable parabole d’une liberté qui se conquiert, au-delà de l’histoire et de la géographie, dans les « îles » imaginaires du monde slave.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les petites Antilles de Prague”

Fiche technique

Résumé

« L’horloge de l’hôtel de ville juif, avec les aiguilles qui vont à l’envers... Tout à l’heure, le jour se lèverait, Ivan irait au zoo, ouvrirait les cages, tous les animaux de Trója s’échapperaient et entreraient dans la ville. Ensuite, il irait voir Zdeněk dans son pavillon psychiatrique qui lui parlerait des Petites Antilles de Prague, de ces îles tracées en marge de la grande carte au 1/50 000, de cette revanche prise sur la géographie et l’histoire, sur l’absence de mer en Bohême et sur le trop grand nombre de petits Staline. Il lui parlerait, lui le responsable de la commission des Territoires extérieurs, des plantations de bananes en Nouvelle-Moravie, des iguanes des Caraïbes tchèques, de cet archipel aux îles magnifiques et désirées... de cette population niée, rayée des cartes officielles de l’Institut géographique national tchécoslovaque... » Sur fond d’alambics et de météores, dans un décor baroque cher à l’empereur fou Rodolphe II, ce roman parcourt la carte déchirée de l’Europe centrale. De l’après-guerre jusqu’au printemps de Prague et à son fatal lendemain, un jeune géographe tchèque et un paléontologue aux mœurs trop libérales vivent l’absurde au quotidien. Le premier finira par faire revenir la mer à Prague, le second désertera ses trilobites et ses dinosaures pour devenir cornac dans un zoo. Leurs récits, leurs amours finissent par se rejoindre dans ce roman d’Olivier Poivre d’Arvor, véritable parabole d’une liberté qui se conquiert, au-delà de l’histoire et de la géographie, dans les « îles » imaginaires du monde slave.

Biographie d’Olivier Poivre d'Arvor

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire