Votre compte

Les petites marchandes de plaisir


Fille de petits-bourgeois ruinés par l’affaire du canal de Panama, Lucienne a retenu de son enfance difficile, 1 qu’il n’y a pas de sot métier. Joignant l’utile à l’agréable, elle exerce et raconte celui qu’elle s’est choisi avec une philosophie souriante et une crudité rigolarde. Quand elle reprend, en 1890, le fil de son autobiographie, Lucienne est devenue Lulu pour ses ami(e)s et Lulu-bath-au-pieu pour les intimes. Elle donne la pleine mesure de ses talents amoureux au couvent des Odalisques, une des « maisons de société » les mieux fréquentées du quartier de l’Opéra. Autour d’elle s’affaire le pittoresque bataillon des petites marchandes de plaisir : Irma-les-béguins, La Normande, Mélie-va-des-trois, Cléo, Fanny, Julia-comme-son-doigt et quelques autres, vouées et dévouées, moyennant une honnête rétribution, aux fantaisies d’un régiment d’amateurs : M. Pantalon, le Duc d’Aumale, M. Godart, le Berger fidèle, M. Sucre d’Orge, M. Gymnastique et beaucoup d’autres, nos semblables, nos frères...

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?

Version papier

10,90 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les petites marchandes de plaisir”

Fiche technique

Résumé

Fille de petits-bourgeois ruinés par l’affaire du canal de Panama, Lucienne a retenu de son enfance difficile, 1 qu’il n’y a pas de sot métier. Joignant l’utile à l’agréable, elle exerce et raconte celui qu’elle s’est choisi avec une philosophie souriante et une crudité rigolarde. Quand elle reprend, en 1890, le fil de son autobiographie, Lucienne est devenue Lulu pour ses ami(e)s et Lulu-bath-au-pieu pour les intimes. Elle donne la pleine mesure de ses talents amoureux au couvent des Odalisques, une des « maisons de société » les mieux fréquentées du quartier de l’Opéra. Autour d’elle s’affaire le pittoresque bataillon des petites marchandes de plaisir : Irma-les-béguins, La Normande, Mélie-va-des-trois, Cléo, Fanny, Julia-comme-son-doigt et quelques autres, vouées et dévouées, moyennant une honnête rétribution, aux fantaisies d’un régiment d’amateurs : M. Pantalon, le Duc d’Aumale, M. Godart, le Berger fidèle, M. Sucre d’Orge, M. Gymnastique et beaucoup d’autres, nos semblables, nos frères...

Biographie de Jacques Cellard

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire