Votre compte

Les Pontons flingueurs #2


Un parisien prend le même bus chaque jour à la même heure, et à chaque fois un homme-héron l’épie, jusqu’au jour ou il n’en peut plus... Un flic résout une enquête grâce au meilleur sandwich jambon rôti de l’Est parisien ; un espion se mêle à une troupe violente de cathos intégristes prêts à faire la guerre pour rétablir la parole de Dieu sur terre ; un homme étrange et ensanglanté s’enferme dans une chambre avec un enfant et lui parle de monstres qui auraient pénétré sa maison...

La crème du polar français s’est décarcassée (encore !) pour composer ce recueil en hommage au festival d’Annecy « Les Pontons flingueurs » et à son instigateur, René Vuillermoz.

Huit nouvelles noires, grinçantes, violentes, drôles par Jean-Paul Carminati, Pascal Fioretto,André Fortin,Gilbert Gallerne,Simonetta Greggio, Laurent Guillaume, Elsa Marpeau et Jean-Bernard Pouy.

0,00 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les Pontons flingueurs #2”

Fiche technique

Résumé

Un parisien prend le même bus chaque jour à la même heure, et à chaque fois un homme-héron l’épie, jusqu’au jour ou il n’en peut plus... Un flic résout une enquête grâce au meilleur sandwich jambon rôti de l’Est parisien ; un espion se mêle à une troupe violente de cathos intégristes prêts à faire la guerre pour rétablir la parole de Dieu sur terre ; un homme étrange et ensanglanté s’enferme dans une chambre avec un enfant et lui parle de monstres qui auraient pénétré sa maison...

La crème du polar français s’est décarcassée (encore !) pour composer ce recueil en hommage au festival d’Annecy « Les Pontons flingueurs » et à son instigateur, René Vuillermoz.

Huit nouvelles noires, grinçantes, violentes, drôles par Jean-Paul Carminati, Pascal Fioretto,André Fortin,Gilbert Gallerne,Simonetta Greggio, Laurent Guillaume, Elsa Marpeau et Jean-Bernard Pouy.

Biographie de Simonetta Greggio

Née à Padoue en Italie, Simonetta Greggio est notamment l’auteur, chez Stock, de La Douceur des hommes, Dolce Vita 1959-1979, L’Homme qui aimait ma femme et Les Nouveaux Monstres 1978-2014.
Elle a également publié des nouvelles.

Jean-Bernard Pouy, né à Paris, en 1946, est l'un des principaux auteurs contemporains du roman noir français. Bien qu'il ait un lien fort avec le Lot-et-Garonne (Nérac), le pavé parisien n'a plus de secret pour lui. Il y vit, y bouscule l'ordre établi, lors d'un fameux printemps, tout en poursuivant des études tout azimut. Après avoir obtenu un DEA d'Histoire de l'art (section cinéma) à l' École pratique des hautes études, J.B. Pouy pratique divers métiers jusqu'à l'âge de 35 ans, où l'écriture le prend et devient sa principale occupation. Son premier texte Spinoza encule Hegel (1983) dont le titre n'apparaît pas sur la première de couverture, clôt la collection « Sanguine » chez Albin Michel. Plusieurs fois réédité depuis, ce roman un peu dadaïste pose un regard ironique et cynique sur Mai 68. Avec son deuxième roman, Nous avons brûlé une Sainte (Gallimard, 2001), il entre à la « Série Noire » chez Gallimard sous le numéro 1968. Il ne la quittera plus, tout en continuant de publier chez de nombreux autres éditeurs.Amoureux de la langue et de la littérature, romancier et nouvelliste, Oulipien, J.B. Pouy s'impose en permanence des contraintes formelles et narratives. Il propose toujours à celui qui le lit plusieurs niveaux de lecture. Ses récits font de lui un auteur qui suscite en permanence l'attente impatiente du lecteur. La Belle de Fontenay (Gallimard, 1999), ainsi que le tragique R.N.86 (Gallimard, 1998) en sont deux beaux exemples. Son dernier « Série Noire », Le Rouge et le Vert (Gallimard, 2005), semble clore un cycle précis.Auteur inclassable, inventif, prolifique et multiforme, J.B. Pouy se définit lui-même comme un « styliste pusillanime » : scénariste occasionnel, animateur de radio à France-Culture, poète et dessinateur (Cendres Chaudes, Éditions du Ricochet, 1999), il emprunte de nouvelles pistes dans le polar futuriste chez l'Atalante, et même y invente un écrivain autrichien qu'il traduit impunément (Le Merle d'Arthur Keelt). Il collabore aussi à de nombreuses revues. Ardent défenseur de la littérature populaire, J.B. Pouy crée, en 1995, la collection « Le Poulpe », suivies d'autres qui n'auront pas le même accueil (« Pierre de Gondol », « Série Grise »... ). Toujours prêt à servir la cause du roman noir et du roman populaire (il a reçu, en 1996, le Grand Prix Paul Féval de littérature populaire), il s'engage de plus en plus auprès de petits éditeurs et, après la disparition du format poche de la Série Noire, lance, en hommage, la « Suite Noire » aux éditions La Branche.J.B. Pouy est l'auteur d'une cinquantaine de romans et d'une centaine de nouvelles, dont Plein tarif (1997), Chasse à l'homme (2000), Nus (2007) et La Récup' (2008), publiées chez Fayard Noir et aux éditions Mille et une nuits.Photo : DR

Après une enfance nantaise, Elsa Marpeau vit aujourd’hui à Paris. D’elle, les Éditions Gallimard ont déjà publié Les yeux des morts, Prix Nouvel Obs-BibliObs du roman noir (Série Noire, 2010, Folio policier n° 656), Black blocs (Série Noire, 2012), L’expatriée (Série Noire, 2013, Folio policier n° 736), Petit éloge des brumes (Folio n° 5638).

Laurent Guillaume is a multiple-award-winning French writer and former police officer. In law enforcement, he worked anti-gang, narcotics, financial crimes, and served in Mali as advisor to the local police.

Après avoir fait ses classes dans différents domaines de la littérature populaire, Gilbert Gallerne s'est déjà imposé comme auteur de thrillers à succès, avec Le Prix de l'Angoisse, Le Patient 127 et L'Ombre de Claudia. © Photo : DR

André Fortin est professeur au Département de mathématiques et de statistique de l'Université Laval à Québec. Il a enseigné au Département de mathématiques et de génie industriel de l'École Polytechnique de Montréal de 1984 à 2000. Il est également directeur du Groupe interdisciplinaire de recherche en éléments finis (GIREF) qui réunit des chercheurs provenant principalement de l'Université Laval et de l'École Polytechnique. Ce centre s'intéresse aux aspects théoriques et pratiques de la modélisation numérique et de ses applications industrielles.

Jean-Paul Carminati a exercé divers métiers avant de devenir avocat en 1995. Il est en outre hanté par la psychanalyse qui est au centre de plusieurs romans. Il a fondé avec deux amis Les Livreurs, association de lecteurs publics qui se produit dans toute la France. Aux éditions Jean-Claude Lattès il a publié Vice de fond (2003), La remise (2004), Le recel des choses (2004) et Descendance (2006).

157 Titres, 103 Auteurs, 14 Pays Francophones.

Algérie, Belgique, Égypte, France, Canada, Congo, Grèce, Haïti Ile de la Réunion, Roumanie, Maroc, Sénégal, Suisse, Tunisie.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire