Votre compte

Les poules préfèrent les cages


Selon la science et l'économie, nous n'avons plus à définir notre bien-être en fonction de nos besoins ou de nos rêves, mais selon les nécessités de l'industrie et des marchés.Il y a quelques années, une étude "scientifique" sur le comportement des poules élevées en batterie concluait qu'elles n'étaient pas gênées par leur cage, mais s'y trouvaient au contraire plus en sécurité qu'ailleurs. De là à prétendre que les poules préfèrent les cages, il n'y a qu'un pas. Pourquoi ne pas dire alors que les veaux préfèrent l'obscutité, les otaries les cirques, les indiens les réserves, ou que les hommes se plaisent dans un environnement dévasté ?

Ce livre est classé dans les catégories :

4,99 €
?

Version papier

6,50 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les poules préfèrent les cages”

Fiche technique

  • Auteur : Armand Farrachi
  • Éditeur : Yves Michel
  • Date de parution : 20/11/15
  • EAN : 9782364290396
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 128
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Selon la science et l'économie, nous n'avons plus à définir notre bien-être en fonction de nos besoins ou de nos rêves, mais selon les nécessités de l'industrie et des marchés.Il y a quelques années, une étude "scientifique" sur le comportement des poules élevées en batterie concluait qu'elles n'étaient pas gênées par leur cage, mais s'y trouvaient au contraire plus en sécurité qu'ailleurs. De là à prétendre que les poules préfèrent les cages, il n'y a qu'un pas. Pourquoi ne pas dire alors que les veaux préfèrent l'obscutité, les otaries les cirques, les indiens les réserves, ou que les hommes se plaisent dans un environnement dévasté ?

Biographie d’Armand Farrachi

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire