Votre compte

Les socio-clercs


Plus de quarante centres de formation privés préparent au métier d’éducateur spécialisé pour l’enfance inadaptée. A en croire la "croisade du travail" orchestrée par l’actuel secrétariat d’État à l’Action sociale, cette profession serait noble entre toutes, et d’avenir. Que les effectifs de l’inadaptation soient en constante progression ; que les institutions spécialisées soient aujourd’hui différenciées jusqu’à l’absurde, de l’internat de semi-liberté à l’institut médico-pédagogique ou du milieu ouvert à la prévention ; que leur raison dernière se confonde en quelque lieu avec la thérapie, le changement ou la social-démocratie, ... cela ne suffit pas, à nos yeux, à fonder la pratique sociale de rééducation. Nous sommes peut-être têtus, mais nous savons, pour avoir exercé dans quelques-unes de ces écoles, que la répression s’y fait feutrée et subtile jusqu’au quotidien, que l’exercice privé de la rééducation, à grand renfort de spécialistes, y couvre les carences de l’initiative publique, que les notables ont trouvé et trouvent encore, en certains clercs, les alliés d’une cause qu’ils se plaisent à croire éternelle. Bienfaisance d’hier, travail social d’aujourd’hui, les travailleurs de ce secteur se heurtent à la permanence de l’ordre clérical, et de l’organisation de son pouvoir, plus évidente encore en un lieu de formation.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les socio-clercs”

Fiche technique

Résumé

Plus de quarante centres de formation privés préparent au métier d’éducateur spécialisé pour l’enfance inadaptée. A en croire la "croisade du travail" orchestrée par l’actuel secrétariat d’État à l’Action sociale, cette profession serait noble entre toutes, et d’avenir. Que les effectifs de l’inadaptation soient en constante progression ; que les institutions spécialisées soient aujourd’hui différenciées jusqu’à l’absurde, de l’internat de semi-liberté à l’institut médico-pédagogique ou du milieu ouvert à la prévention ; que leur raison dernière se confonde en quelque lieu avec la thérapie, le changement ou la social-démocratie, ... cela ne suffit pas, à nos yeux, à fonder la pratique sociale de rééducation. Nous sommes peut-être têtus, mais nous savons, pour avoir exercé dans quelques-unes de ces écoles, que la répression s’y fait feutrée et subtile jusqu’au quotidien, que l’exercice privé de la rééducation, à grand renfort de spécialistes, y couvre les carences de l’initiative publique, que les notables ont trouvé et trouvent encore, en certains clercs, les alliés d’une cause qu’ils se plaisent à croire éternelle. Bienfaisance d’hier, travail social d’aujourd’hui, les travailleurs de ce secteur se heurtent à la permanence de l’ordre clérical, et de l’organisation de son pouvoir, plus évidente encore en un lieu de formation.

Biographie d’Anne-Marie Beyssaguet

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire