Votre compte

Les soleils mouillés


Une femme-enfant, une femme-oiseau couleur de temps, qui s’est mariée trop vite, subjuguée par Londres et la société décadente des jeunes lords. L’Angleterre et la France, revenir à Paris, réapprendre à aimer ses souvenirs d’enfance. Frédérique et John l’ombre de Joël. On refuse de vieillir, et de choisir. Les quais de la Seine sous la pluie, un vieux colonel qui juge, un Anglais trop triste, une Parisienne trop égoïste, un jockey trop honnête. Auteuil pour un dernier parcours, une salle aux murs blancs pour un dernier sursaut. Une petite M.G. qui étincelle, l’odeur d’un cigare qui plane sur le fauteuil espagnol. « Ça vous a appris quoi, les guerres ? » L’amour, c’est la souffrance et le bonheur ne se définit pas.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,49 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les soleils mouillés”

Fiche technique

Résumé

Une femme-enfant, une femme-oiseau couleur de temps, qui s’est mariée trop vite, subjuguée par Londres et la société décadente des jeunes lords. L’Angleterre et la France, revenir à Paris, réapprendre à aimer ses souvenirs d’enfance. Frédérique et John l’ombre de Joël. On refuse de vieillir, et de choisir. Les quais de la Seine sous la pluie, un vieux colonel qui juge, un Anglais trop triste, une Parisienne trop égoïste, un jockey trop honnête. Auteuil pour un dernier parcours, une salle aux murs blancs pour un dernier sursaut. Une petite M.G. qui étincelle, l’odeur d’un cigare qui plane sur le fauteuil espagnol. « Ça vous a appris quoi, les guerres ? » L’amour, c’est la souffrance et le bonheur ne se définit pas.

Biographie de Françoise Bourdin

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire