Votre compte

Les Stratégies matrimoniales de l’aristocratie sénatoriale romaine au temps des guerres civiles


La fin de la République est souvent décrite comme une période où les sénateurs romains utilisaient de façon systématique le mariage à des fins politiques et où de ce fait, compte tenu des continuelles fluctuations de la conjoncture, les unions qu’ils nouaient ne servaient que des objectifs de court terme et aboutissaient presque immanquablement à des divorces. S’appuyant sur l’analyse de l’ensemble des alliances matrimoniales impliquant des sénateurs conclues dans les trente dernières années de la République, qui furent marquées par une division ininterrompue de la scène politique en deux camps rivaux et par plusieurs phases de guerre civile, la présente étude montre que cette conception communément admise doit être révisée sur plusieurs points en mettant en évidence les différents critères, relatifs ou non au contexte tourmenté de l’époque, qui déterminaient le choix d’un conjoint dans les familles sénatoriales romaines et, au-delà, en identifiant les objectifs des stratégies matrimoniales de ces dernières, lesquels, loin d’être définis exclusivement en fonction des circonstances, s’inscrivaient aussi dans des logiques de long terme.

Ce livre est classé dans les catégories :

38,99 €
?

Version papier

55,00 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les Stratégies matrimoniales de l’aristocratie sénatoriale romaine au temps des guerres civiles”

Fiche technique

Résumé

La fin de la République est souvent décrite comme une période où les sénateurs romains utilisaient de façon systématique le mariage à des fins politiques et où de ce fait, compte tenu des continuelles fluctuations de la conjoncture, les unions qu’ils nouaient ne servaient que des objectifs de court terme et aboutissaient presque immanquablement à des divorces. S’appuyant sur l’analyse de l’ensemble des alliances matrimoniales impliquant des sénateurs conclues dans les trente dernières années de la République, qui furent marquées par une division ininterrompue de la scène politique en deux camps rivaux et par plusieurs phases de guerre civile, la présente étude montre que cette conception communément admise doit être révisée sur plusieurs points en mettant en évidence les différents critères, relatifs ou non au contexte tourmenté de l’époque, qui déterminaient le choix d’un conjoint dans les familles sénatoriales romaines et, au-delà, en identifiant les objectifs des stratégies matrimoniales de ces dernières, lesquels, loin d’être définis exclusivement en fonction des circonstances, s’inscrivaient aussi dans des logiques de long terme.

Biographie de Miguel Alejandro Canas

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire