Votre compte

Les territoires conquis de l'islamisme


Comment une multitude de réseaux islamistes sont-ils parvenus à constituer des enclaves idéologiques à l’intérieur des quartiers populaires ? L'enquête événement de Bernard Rougier nous plonge au cœur de ces espaces et nous révèle la manière dont un collectif religieux islamiste se construit au jour le jour dans – et souvent contre – la société française. Elle décrit également la rencontre entre les logiques idéologiques musulmanes et les logiques sociales et politiques françaises qui ont permis à des foyers idéologiques et institutionnels situés au Proche et Moyen-Orient arabe ou au Maghreb de diffuser avec succès leurs conceptions de l’islam dans les banlieues des grandes métropoles françaises et européennes. L’ouvrage documente le fonctionnement des réseaux islamistes dans plusieurs communes (Aubervilliers, Argenteuil, Tremblay-en-France, Mantes-la-Jolie par exemple) où se nouent des sociabilités militantes profondément intégrées dans la vie des quartiers. À la façon du communisme municipal des années 1950, des écosystèmes islamistes maillent l’espace local, en combinant diverses matrices de sociabilité, dans les lieux de culte, les espaces de consommation, de loisir, de vie (logements sociaux, foyers d’immigrés) ou d’activités professionnelles (agents de sécurité, employés de mairie, chauffeurs de bus). Lieu emblématique, la prison offre enfin un prisme exceptionnel pour comprendre ces dynamiques globales dans un espace confiné.

Ce livre est classé dans les catégories :

18,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les territoires conquis de l'islamisme”

Fiche technique

Résumé

Comment une multitude de réseaux islamistes sont-ils parvenus à constituer des enclaves idéologiques à l’intérieur des quartiers populaires ? L'enquête événement de Bernard Rougier nous plonge au cœur de ces espaces et nous révèle la manière dont un collectif religieux islamiste se construit au jour le jour dans – et souvent contre – la société française. Elle décrit également la rencontre entre les logiques idéologiques musulmanes et les logiques sociales et politiques françaises qui ont permis à des foyers idéologiques et institutionnels situés au Proche et Moyen-Orient arabe ou au Maghreb de diffuser avec succès leurs conceptions de l’islam dans les banlieues des grandes métropoles françaises et européennes. L’ouvrage documente le fonctionnement des réseaux islamistes dans plusieurs communes (Aubervilliers, Argenteuil, Tremblay-en-France, Mantes-la-Jolie par exemple) où se nouent des sociabilités militantes profondément intégrées dans la vie des quartiers. À la façon du communisme municipal des années 1950, des écosystèmes islamistes maillent l’espace local, en combinant diverses matrices de sociabilité, dans les lieux de culte, les espaces de consommation, de loisir, de vie (logements sociaux, foyers d’immigrés) ou d’activités professionnelles (agents de sécurité, employés de mairie, chauffeurs de bus). Lieu emblématique, la prison offre enfin un prisme exceptionnel pour comprendre ces dynamiques globales dans un espace confiné.

Biographie de Bernard Rougier

Comment une multitude de réseaux islamistes sont-ils parvenus à constituer des enclaves idéologiques à l’intérieur des quartiers populaires ? L'enquête événement de Bernard Rougier nous plonge au cœur de ces espaces et nous révèle la manière dont un collectif religieux islamiste se construit au jour le jour dans – et souvent contre – la société française. Elle décrit également la rencontre entre les logiques idéologiques musulmanes et les logiques sociales et politiques françaises qui ont permis à des foyers idéologiques et institutionnels situés au Proche et Moyen-Orient arabe ou au Maghreb de diffuser avec succès leurs conceptions de l’islam dans les banlieues des grandes métropoles françaises et européennes. L’ouvrage documente le fonctionnement des réseaux islamistes dans plusieurs communes (Aubervilliers, Argenteuil, Tremblay-en-France, Mantes-la-Jolie par exemple) où se nouent des sociabilités militantes profondément intégrées dans la vie des quartiers. À la façon du communisme municipal des années 1950, des écosystèmes islamistes maillent l’espace local, en combinant diverses matrices de sociabilité, dans les lieux de culte, les espaces de consommation, de loisir, de vie (logements sociaux, foyers d’immigrés) ou d’activités professionnelles (agents de sécurité, employés de mairie, chauffeurs de bus). Lieu emblématique, la prison offre enfin un prisme exceptionnel pour comprendre ces dynamiques globales dans un espace confiné.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire