Votre compte

Les yeux bandés


Devenu aveugle à la suite de l’explosion d’une grenade dans son Liban natal alors qu’il est adolescent, John Asfour arrive au Canada fort des mots de James Joyce : «Quant aux yeux, ils n’apportent rien. J’ai des mondes par centaines à créer et je suis sur le point de n’en perdre qu’un.» Ce livre cherche à faire comprendre comment un handicap influe sur la vie et l’esprit de qui en est atteint. Dans une suite de poèmes parcourue d’une même thématique, l’auteur se sert de la métaphore du bandeau pour dévoiler à ceux qui voient, mais demeurent aveuglés, des sentiments complexes faits d’étrangeté, d’émotions et de pressions exercées par la société. Ces textes racontent la perte, l’abandon, l’aliénation vécus non seulement par les handicapés mais par tous les «hors-normes» de ce monde.
13,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les yeux bandés”

Fiche technique

Résumé

Devenu aveugle à la suite de l’explosion d’une grenade dans son Liban natal alors qu’il est adolescent, John Asfour arrive au Canada fort des mots de James Joyce : «Quant aux yeux, ils n’apportent rien. J’ai des mondes par centaines à créer et je suis sur le point de n’en perdre qu’un.» Ce livre cherche à faire comprendre comment un handicap influe sur la vie et l’esprit de qui en est atteint. Dans une suite de poèmes parcourue d’une même thématique, l’auteur se sert de la métaphore du bandeau pour dévoiler à ceux qui voient, mais demeurent aveuglés, des sentiments complexes faits d’étrangeté, d’émotions et de pressions exercées par la société. Ces textes racontent la perte, l’abandon, l’aliénation vécus non seulement par les handicapés mais par tous les «hors-normes» de ce monde.

Biographie de John Mikhaïl Asfour

Originaire du Liban, John ASFOUR est arrivé au Canada à 23 ans où il a étudié la littérature anglaise et reçu un doctorat de l’Université McGill. Il a enseigné la littérature anglaise durant douze ans au collégial et aux universités McGill et Concordia. Il a publié quatre livres de poèmes en anglais : «Nisan : A Book of Poetry» (1976), «Land of Flowers and Guns» (1981), «One Fish From the Rooftop» (1992) et «Fields of My Blood» (1997). Sa thèse de doctorat a été publiée sous le titre «When the Words Burn. An Anthology of Modern Arabic Poetry» (Cormorant Books, 1989). John Asfour est décédé en novembre 2014. AU NOROÎT, il a publié «Les yeux bandés» (traduit par Jean-Pierre Pelletier, Collection «Latitude», 2014) et «Nisan» (traduit par Nadine Ltaif, Collection «Latitude», 2009).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire