Votre compte

Lettre à Alain Juppé (et aux énarques qui nous gouvernent) sur un persistant «problème de communication»


« Tu étais le mieux habillé d’entre nous, il était facile de te remarquer avec ton blazer cravate sur lequel tu croisais les bras, le regard fixé haut sur les arbres. Indifférent à notre troupe tu semblais déjà parfaitement « droit dans tes bottes ». Très vite, tu t’es affirmé comme le premier de la classe. […] À ton air surpris, légèrement agacé, il était évident que tu comprenais mal qu’on ne comprenne pas. C’est ce visage de toi que j’ai retrouvé lors des événements de novembre-décembre 1995. » Daniel Bougnoux a côtoyé deux années Alain Juppé dans la khâgne de Louis-le-Grand. L’un est devenu Premier ministre, l’autre professeur d’université et spécialiste des sciences de la communication. C’est en s’autorisant de cette discipline – providentielle en l’occurrence –, que l’auteur s’adresse à son ancien condisciple. En matière de communication politique, s’interroge-t-il, comment imaginer une méthode plus calamiteuse que celle qui contribua à exacerber le mouvement social de l’hiver 1995 ? Le Premier ministre confondrait-il l’exercice démocratique du pouvoir avec l’usage solitaire de la raison ? « Je n’imaginais pas, ajoute l’auteur à l’intention d’Alain Juppé, que je pourrais un jour t’adresser un conseil. » Ce conseil-là, on le verra, ne manque ni de pertinence ni d’impertinence. Bien entendu, ce n’est pas au seul Alain Juppé qu’il est destiné…

Ce livre est classé dans les catégories :

6,49 €
?

Version papier

7,26 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Lettre à Alain Juppé (et aux énarques qui nous gouvernent) sur un persistant «problème de communication»”

Fiche technique

Résumé

« Tu étais le mieux habillé d’entre nous, il était facile de te remarquer avec ton blazer cravate sur lequel tu croisais les bras, le regard fixé haut sur les arbres. Indifférent à notre troupe tu semblais déjà parfaitement « droit dans tes bottes ». Très vite, tu t’es affirmé comme le premier de la classe. […] À ton air surpris, légèrement agacé, il était évident que tu comprenais mal qu’on ne comprenne pas. C’est ce visage de toi que j’ai retrouvé lors des événements de novembre-décembre 1995. » Daniel Bougnoux a côtoyé deux années Alain Juppé dans la khâgne de Louis-le-Grand. L’un est devenu Premier ministre, l’autre professeur d’université et spécialiste des sciences de la communication. C’est en s’autorisant de cette discipline – providentielle en l’occurrence –, que l’auteur s’adresse à son ancien condisciple. En matière de communication politique, s’interroge-t-il, comment imaginer une méthode plus calamiteuse que celle qui contribua à exacerber le mouvement social de l’hiver 1995 ? Le Premier ministre confondrait-il l’exercice démocratique du pouvoir avec l’usage solitaire de la raison ? « Je n’imaginais pas, ajoute l’auteur à l’intention d’Alain Juppé, que je pourrais un jour t’adresser un conseil. » Ce conseil-là, on le verra, ne manque ni de pertinence ni d’impertinence. Bien entendu, ce n’est pas au seul Alain Juppé qu’il est destiné…

Biographie de Daniel Bougnoux

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire