Votre compte

Lettre ouverte à un malade en colère

Jean-Pierre Dorian (series_edited_by)


Il serait étonnant qu’en un temps où toutes les traditions, les valeurs, les mœurs sont sujettes à contestation et à mutation, la médecine échappât à la conjoncture. Ce n’est pas, bien entendu, son principe qui est en cause. La crise qu’elle traverse concerne ses méthodes, ses pouvoirs, son rôle social, son mode d’exercice. Elle perd en art ce qu’elle gagne en science. Et, d’autre part, elle se trouve arbitre des intérêts désormais contraires de l’individu et de la société. Les médecins ressentent les effets de cet état de choses. Et l’opinion se montre sévère à leur égard, tantôt à juste titre, tantôt non. L’auteur, chirurgien en retraite, qui a profondément aimé et connu sa profession pendant cinquante ans, s’adresse ici, à travers un de ses amis en « mal de médecine », au public tout entier. D’une impartialité exemplaire, il met (par habitude) le doigt sur toutes les plaies, n’excepte rien, ne ménage personne. Ainsi ces pages, sans prétendre apporter une solution globale, jettent une vive lumière sur une question d’une importance quotidienne pour tous, et invitent, grâce à plus de clarté, les deux partis à se mieux comprendre et à s’entr’aider.

Ce livre est classé dans les catégories :

5,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Lettre ouverte à un malade en colère”

Fiche technique

Résumé

Il serait étonnant qu’en un temps où toutes les traditions, les valeurs, les mœurs sont sujettes à contestation et à mutation, la médecine échappât à la conjoncture. Ce n’est pas, bien entendu, son principe qui est en cause. La crise qu’elle traverse concerne ses méthodes, ses pouvoirs, son rôle social, son mode d’exercice. Elle perd en art ce qu’elle gagne en science. Et, d’autre part, elle se trouve arbitre des intérêts désormais contraires de l’individu et de la société. Les médecins ressentent les effets de cet état de choses. Et l’opinion se montre sévère à leur égard, tantôt à juste titre, tantôt non. L’auteur, chirurgien en retraite, qui a profondément aimé et connu sa profession pendant cinquante ans, s’adresse ici, à travers un de ses amis en « mal de médecine », au public tout entier. D’une impartialité exemplaire, il met (par habitude) le doigt sur toutes les plaies, n’excepte rien, ne ménage personne. Ainsi ces pages, sans prétendre apporter une solution globale, jettent une vive lumière sur une question d’une importance quotidienne pour tous, et invitent, grâce à plus de clarté, les deux partis à se mieux comprendre et à s’entr’aider.

Biographie de Robert Soupault

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire